Après avoir malmené l’autre jour ce grand ami de la santé qu’est le citron à travers l’article – Doucement avec le citron ! – , je tenais malgré tout à lui rendre hommage aujourd’hui en vous présentant d’autres de ses vertus parfois insuffisamment considérées.
Le champ d’action de ce fruit fantastique est particulièrement vaste : des bienfaits pour la digestion en passant par son aide précieuse pour les reins, voici d’autres intéressantes vertus du citron.

 

Vive le citron !

 

Le citron pourrait réduire le risque d’accident vasculaire cérébral

Si l’on se réfère à de récentes études (1,2), il y a des raisons de croire que les folates contenus dans le citron peuvent aider à réduire le risque de la survenue d’un accident vasculaire cérébral.
Dans une étude publiée par le Journal de l’Association Médicale Américaine (JAMA) en avril 2015, les résultats ont révélé qu’il y avait une réduction du risque d’AVC chez les sujets qui ont utilisé une combinaison d’un médicament antihypertenseur (Enalapril) et de l’acide folique (que l’on trouve dans le citron et plus généralement dans les agrumes) par rapport aux sujets qui prenaient uniquement le médicament.
Outre les folates qu’il contient, on estime que ses flavonoïdes ont pu jouer un rôle favorable dans ces résultats encourageants. En effet, les flavonoïdes, qui sont des composés antioxydants que l’on trouve de manière générale dans les fruits et les légumes et leur donnent leur couleur, participent à  la réduction de l’inflammation de l’organisme et aident à améliorer la circulation sanguine en agissant positivement au niveau des vaisseaux sanguins.

 

Le citron peut prévenir les crises d’asthme

Le citron fait partie des remèdes traditionnels pour les individus sujets aux crises d’asthme ou aux difficultés à respirer. Le remède en question ? Le jus d’un citron fraîchement pressé.
Le citron est très riche en vitamine C qui est un puissant antioxydant stimulant le système immunitaire. Un système immunitaire vigoureux est un des facteurs permettant de prévenir la survenue d’une crise d’asthme. En outre, le jus de citron est une solution naturelle pour le nettoyage interne et la prévention de la prolifération bactérienne dans l’organisme ainsi que de la sécrétion de mucus qui vient obstruer les alvéoles pulmonaires.
Cette solution ne serait pas pour autant universelle : elle fonctionnerait chez certains mais pas chez d’autres. Essayez et faites-vous votre propre avis…

 

Le citron peut inhiber les calculs rénaux

Les calculs rénaux peuvent être extrêmement douloureux. Ainsi, avoir la possibilité de réduire voire d’empêcher leur formation est idéal. Il semblerait que le jus de citron a le pouvoir de les inhiber. Il contient des taux élevés de citrates qui pourraient stopper la formation et la croissance des calculs rénaux.
Des études sont toujours en cours à ce sujet mais l’on peut se demander si le jus de citron ne pourrait pas remplacer le citrate de potassium qui est généralement prescrit dans la prévention et le traitement des calculs rénaux.

 

Le citron apaise le mal de gorge

Quand j’étais enfant et que j’étais enrhumé avec un beau mal de gorge, mon père avait l’habitude de me concocter une boisson à base de jus de citron, d’eau chaude et de miel en vue d’apaiser la douleur.
Les taux élevés de vitamine C dans le citron stimulent le système immunitaire, accélèrent le processus de guérison, préviennent l’infection et réduisent la formation de mucus dans l’organisme.
Le miel possède une action antibactérienne et antimicrobienne qui favorise la guérison et apaise une gorge irritée. Citron et miel : une combinaison gagnante !
Ainsi, la prochaine fois que vous prendrez froid et ressentirez une irritation de la gorge, je vous invite à vous concocter cette boisson salutaire.
Note : l’eau doit être modérément chaude en vue d’éviter toute brûlure et la destruction de la vitamine C qui tolère très mal les températures élevées.

 

Le citron peut aider à perdre du poids

On sait que le citron est bénéfique à une bonne digestion. D’ailleurs, il est particulièrement recommandé en cas de brûlures d’estomac. Il aide la digestion en favorisant l’excrétion des toxines ainsi que la production de sucs gastriques.
À partir du moment où votre système digestif fonctionne convenablement, une perte de poids naturelle se produit (les aliments sont mieux assimilés, il en résulte une moindre production de déchets donc une moindre formation de tissus adipeux).
Ensuite, la recherche a démontré que la vitamine C stimule l’efficacité de l’organisme dans la dislocation des graisses corporelles. Le citron étant riche en vitamine C, il devrait aider à cette perte de poids naturelle.
Enfin, une étude médicale japonaise de 2008 (4) indique que les polyphénols contenus dans le citron permettent, via une action sur des enzymes impliquées dans la bêta-oxydation, de réduire la formation de tissus adipeux.
Un allié minceur le citron ? On peut raisonnablement le penser…

 

Le citron affecte positivement le système immunitaire

De par sa richesse en antioxydants et en vitamine C, il stimule le système immunitaire. En outre, comme nous l’avons vu dans un précédent article, le citron bien qu’ayant un goût acide, possède de fortes propriétés alcalinisantes permettant la régulation du pH de l’organisme. Il en résulte un système immunitaire sain et la prévention des rhumes et autres troubles. Dans nos sociétés modernes, la surconsommation de nourriture acidifiante mène à une condition souvent excessivement acide de l’organisme. Ainsi, inclure le citron dans son régime alimentaire (*) est salutaire.

 

(*) Remarque

Attention, comme nous l’avons vu dans l’article intitulé – Doucement avec le citron ! – celui-ci n’est pas forcément recommandé pour quiconque. En effet, il conviendra de l’éviter pour les personnes sujettes à une acidification excessive de l’organisme et disposant pour le coup de réserves minérales insuffisamment élevées. En revanche, les personnes ayant un pH organique favorable et disposant de bonnes réserves de minéraux ont tout intérêt à user du citron le plus souvent possible mais dans la limite du raisonnable bien entendu.

 

Références

1. Folate Supplements for Stroke PreventionTargeted Trial Trumps the Rest. Meir Stampfer, MD, DrPH; Walter Willett, MD, DrPH.
2. Eating citrus fruit may lower women’s stroke risk, Science Daily, American Heart Association, 23 February 2012, accessed 14 February 2014.
3. Asthme : mangez plus de fruits et légumes ! – http://www.e-sante.fr/asthme-mangez-plus-fruits-legumes/actualite/486
4. Lemon Polyphenols Suppress Diet-induced Obesity by Up-Regulation of mRNA Levels of the Enzymes Involved in β-Oxidation in Mouse White Adipose Tissue.
Yoshiko Fukuchi, Masanori Hiramitsu, Miki Okada, Sanae Hayashi, Yuka Nabeno, Toshihiko Osawa and Michitaka Naito.
5. Kiecolt-Glaser, Janice K. et.al. Olfactory influences on mood and autonomic, endocrine, and immune function. Psychoneuroendocrinology April 2008; 33.3: 328-39. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306453007002648

 

 



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Alimentation

Vive le citron !

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up