Vos intestins sont une clé pour une vie radieuse et en pleine santé. Même vos santés mentale et émotionnelle sont affectées par celle des intestins. En outre, ils conditionnent 80 % de la santé de votre système immunitaire et les problèmes intestinaux tels que l’hyper perméabilité intestinale sont liés à bon nombre de troubles inflammatoires et conditions auto-immunes.

Avoir un régime alimentaire sain et équilibré, riche en aliments amis des intestins constitue la première étape mais on peut aussi songer à quelques coups de pouce comme la recette d’aujourd’hui.

Je vous propose donc une recette qui vous aidera à assurer la pleine santé de vos intestins !

Remarque : avant de vous lancer dans la confection de cette recette, il convient de vous assurer que vos intestins sont bien nettoyés, désengorgés et exempts de toute prolifération bactérienne indésirable.
Il s’agit là d’un prérequis et un nettoyage s’impose en amont. En effet, il ne sert à rien de l’envisager si les parois de vos intestins (du côlon en particulier) sont recouvertes de mucus ou de fèces. Envisagez donc au préalable un bon nettoyage et consultez votre naturopathe pour déterminer la ou les causes profonde(s) de cet engorgement…

De même, les personnes souffrant d’une candidose avancée ou d’une prolifération bactérienne au sein de l’intestin grêle doivent elles aussi envisager un nettoyage avant de se lancer.
Les probiotiques utilisés dans cette recette contiennent des levures qui ne conviennent pas en cas de candidose sévère ainsi que des bactéries qui vont entrer en compétition avec celles présentes en cas de prolifération bactérienne au sein de l’intestin grêle, ce qui risque de provoquer, dans les deux cas, désagréments et inconfort.

Envisager cette recette ou pas va dépendre de l’état d’avancement du mal…

 

Une recette pour la santé des intestins - représentation d'un bol de gelée de graines de chia et de fraises posés sur une table en bois

 

Les ingrédients et leurs propriétés

 

Des probiotiques

Votre flore intestinale comporte des milliers de milliards de bactéries qui ne régulent pas seulement la digestion mais également l’équilibre hormonal, la santé mentale ou encore l’expression des gènes.

 

Vous êtes ce que votre flore intestinale est et consomme…

 

Les aliments que vous choisissez de consommer jouent, entre autres, un rôle significatif dans la prévention de maladies chroniques dégénératives. Si comme le pensait Hippocrate toute maladie commence dans les intestins alors se nourrir correctement et en prendre soin participe de la pleine santé…

Les probiotiques vont sécréter des acides gras à chaînes courtes (acétates, propionates et surtout butyrates) qui renforcent et prolongent la durée de vie des cellules épithéliales (cellules qui recouvrent la partie externe ou interne de divers organes dont les intestins).

Pour cette recette, nous utiliserons des probiotiques sous forme liquide tel qu’un jus issu d’une lacto fermentation ou des EM-A (Activated Efficient Micro organisms ou micro-organismes efficaces activés). Personnellement, j’utilise des EM-A.

Mais vous pouvez également utiliser du kéfir de fruits ou du Kombucha…

 

De la L-Glutamine

La L-Glutamine est 1 des 20 acides aminés. Elle dispose de multiples propriétés dont une qui est absolument unique et qui consiste à être le principal carburant des cellules qui bordent la paroi intestinale. En effet, elles l’adorent et sont capables de l’absorber directement en vue de l’exploiter pour se régénérer et se renforcer.

Ainsi, la L-Glutamine renforce l’imperméabilité des parois intestinales et aide à résoudre les problèmes d’hyper perméabilité.
Quand la barrière intestinale se renforce, l’inflammation décroît dans la mesure où de moins en moins de toxines et de particules d’aliments insuffisamment digérés (souvent des protéines) rejoignent le flux sanguin. En outre, votre système immunitaire peut prendre un peu de repos au lieu d’avoir à traiter toutes ces toxines…

A noter que vous pouvez aussi utiliser des peptides de Glutamine qui disposent d’une biodisponibilité plus élevée. Mais également de la gélatine en poudre ou de la poudre de bouillon d’os qui sont très intéressantes car elles contiennent, en plus de la glutamine, de la proline et de la glycine qui elles aussi aident à reconstituer les parois des intestins. À noter que ces deux ingrédients vont rendre plus épaisse la texture de la préparation.

Remarque : les personnes ayant une pathologie avérée du côlon peuvent tout à fait augmenter la dose recommandée (cf plus bas)…

 

De l’inuline

L’inuline est un prébiotique que j’ai présenté dans un précédent article. Un prébiotique est un aliment qui favorise la croissance ou l’activité des bactéries constituant la flore intestinale.

L’inuline est un des prébiotiques les plus reconnus et elle va contribuer à la multiplication et au renforcement des bactéries que nous allons inclure dans la recette. En se trouvant dans un environnement chaud avec un taux d’humidité élevé, les bactéries vont pouvoir croître à une vitesse record.

Vous aurez remarqué que je mets en garde, dans l’article en lien, quant à l’utilisation de prébiotiques si on fait face à un déséquilibre conséquent de la flore intestinale avec présence élevée de bactéries délétères. Mais pour cette recette, nous allons utiliser une petite quantité d’inuline qui sera rapidement consommée par les bonnes bactéries des probiotiques et ne devrait donc pas être disponible en cas de présence de mauvaises bactéries dans le tube digestif.

 

Des graines de Chia

Les graines de chia sont très tendance ! Elles sont riches en antioxydants, en vitamines, en minéraux (calcium, potassium, magnésium), en omégas 3 de type ALA, en protéines et en fibres. C’est d’ailleurs ce dernier point qui nous intéresse pour cette recette…

En effet, les graines de chia contiennent des fibres solubles de type mucilage. C’est-à-dire qu’elles forment un gel au contact d’un liquide !

Plusieurs avantages à cela dans notre cas :

1. Ce gel va permettre d’établir un contact suffisant, lent et régulier avec la paroi intestinale, permettant ainsi une meilleure action et distribution des principes actifs.

2. Les fibres solubles agissent en tant que prébiotique qui va donc servir de nourriture aux probiotiques.

3. Le gel va aider à adoucir les selles et ramollir les vieilles fèces qui ne demandent qu’à être évacuées.

À noter qu’on peut aussi utiliser des graines de lin qui possèdent des propriétés similaires. Cependant, je les aime moins car elles contiennent des phyto œstrogènes qui peuvent éventuellement concourir à un déséquilibre hormonal.

 

Préparation

3 cuillères à soupe rases de graines de Chia (plus ou moins selon la consistance que vous souhaitez obtenir)

1/2 cuillère à café d’inuline

2 cuillères à soupe de compote de pommes SANS sucre(s) (1. facultatif 2. + ou – selon le goût). La compote contient de la pectine, un prébiotique, qui va venir renforcer les propriétés de la recette. Vous pouvez aussi utiliser des fruits frais écrasés/mixés tels que des fraises

1 cuillère à café rase de L-Glutamine, de peptides de L-Glutamine, de gélatine ou de poudre de bouillon d’os (au choix, l’un des quatre)

10 cl de probiotiques liquides (Jus de lacto fermentation, kéfir, kombucha , EM-A)

 

Remarque : veillez à ne pas utiliser de métal pour la confection de cette recette car les probiotiques n’apprécient pas les propriétés électroniques des métaux. Préférez plutôt du bois voire du plastique.

 

1. Versez les graines de chia dans un verre, un bol ou une tasse.

2. Dans un autre verre, délayez la L-Glutamine, l’inuline et la compote (ou les fruits frais mixés) dans les probiotiques liquides.

3. Ajoutez la mixture aux graines de chia et remuez abondamment. Le gel va commencer à se former dans les minutes qui vont suivre. Laissez faire mais pensez à remuer régulièrement en vue d’obtenir un mélange homogène. Au bout de 10 à 15 minutes, la préparation est prête à être consommée.

4. Consommez-là de préférence à jeun durant une quinzaine de jours. Vous pourrez renouveler la cure plusieurs fois dans l’année.

 

Remarque : il ne s’agit pas là d’une “recette plaisir”à proprement parler. Le goût n’est ni top ni atroce mais vous pouvez augmenter la quantité de compote ou l’agrémenter à votre manière pour la rendre plus goûteuse…



Vous aimerez également...


  • Magnésium : comment bien se supplémenter ?Magnésium : comment bien se supplémenter ?   Le magnésium dispose de nombreuses vertus pour la santé et est ainsi un minéral essentiel à l'organisme dans la mesure où il participe à […]
  • Le grand nettoyage du côlonLe grand nettoyage du côlon   Votre organisme a du traiter et exploiter quantité de nourriture depuis que vous êtes en vie... Au fil des ans, vos intestins ont vu […]
  • Trois jus à consommer en hiverTrois jus à consommer en hiver   Bien que nous connaissions actuellement une période de climat plutôt doux, force est de reconnaître que l'hiver s'installe doucement mais […]
  • Refaire le plein de Globules RougesRefaire le plein de Globules Rouges   Vous savez très probablement qu'on recommande le fer quand on cherche à augmenter le nombre de globules rouges dans le cadre de la lutte […]

 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Recettes pleine santé

Une recette pour la santé des intestins

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up