Vous aurez remarqué qu’il y a toujours une cohérence entre le contenu de mes articles et l’image que je mets en avant pour l’illustrer.
Pour cet article ci, j’ai choisi une photo d’une forêt car la forêt est incontestablement mon milieu naturel préféré. Tenter de vous expliquer à quel point j’aime la forêt prendrait des pages et des pages et ne parlons même pas des bienfaits que je ressens lorsque j’y passe du temps. Ou plutôt si, vu que c’est l’objet de l’article d’aujourd’hui… 🙂

Voici donc un article un peu à part, dans le sens où je vais sortir du cadre de la santé physique pour évoquer la santé mentale et émotionnelle et en quoi vous avez tout intérêt à passer le plus de temps possible en milieu naturel…

 

La Nature et ses bienfaits pour votre santé mentale et émotionnelle. Photo d'une forêt avec soleil et brume.

 

La Nature et ses bienfaits pour votre santé mentale et émotionnelle

De manière intuitive, tout le monde a conscience du rôle de la nature dans la santé humaine. Qu’il s’agisse de nager dans l’océan, de faire une randonnée en montagne ou de se balader en forêt, la nature procure indéniablement un effet positif sur les humains.
Que ce soient les sons, les odeurs, les paysages, l’esthétique des plantes ou la beauté de la vie qui y grouille, de multiples aspects concourent à procurer un réel mieux-être quand on passe du temps dans un milieu naturel.
La recherche confirme cette sagesse populaire et démontre que passer du temps dans la nature peut diminuer un état de dépression ou de stress, réduire les tensions ou encore valoriser une meilleure estime de soi (liste non exhaustive).

Une étude de 2007 réalisée au Royaume-Uni a comparé l’état mental et émotionnel de personnes déprimées qui se promenaient dans un parc avec celui de personnes se promenant dans un centre commercial. 71 % des personnes du groupe s’étant promenées dans le parc ont déclaré que le niveau de leur dépression avait diminué, comparativement à seulement 45 % des personnes du groupe ayant arpenté le centre commercial. En outre, 22 % des personnes du groupe ayant passé du temps dans le centre commercial ont signalé avoir constaté que le niveau de leur dépression avait augmenté.

La même étude a montré que 71 % des personnes ayant marché dans le parc ont déclaré se sentir moins tendues, comparativement à 50 % des personnes ayant marché dans le centre commercial.
Ensuite, 90 % des personnes s’étant promenées dans le parc ont déclaré ressentir une meilleure estime de soi (l’estime de soi étant bien souvent étroitement liée au phénomène de la dépression), comparativement à seulement 44 % des participants s’étant promenés dans le centre commercial.

En 2009, une étude de l’université de Rochester indique que les participants, qui étaient exposés à des images représentant la nature, étaient plus enclins à la connectivité aux autres, à de plus grandes aspirations de vie que lorsque les participants étaient exposés à des images représentant un milieu urbain.
La même étude a également révélé que lorsque les participants étaient exposés à des images représentant la nature, ils étaient plus enclins au partage et à la générosité que les personnes ayant été exposées à des images représentant un milieu urbain.

Une étude de l’université de l’Illinois a étudié les logements publics à Chicago et des sujets ont été assignés de manière aléatoire à un logement avec vue sur les arbres ou un autre avec vue sur une cour en béton.
Les chercheurs ont constaté que les sujets du premier groupe avaient moins de conflits, moins d’incidents de violence domestique et étaient moins susceptibles de croire que les problèmes qu’ils avaient étaient difficiles à résoudre que ceux qui se trouvaient dans une pièce avec vue sur une cour en béton.
Ces études soulignent donc l’importance de ne pas perdre le contact avec la nature. Dans nos sociétés modernes, où les niveaux de dépression sont malheureusement en plein essor, la nature constitue une alliée formidable pour aider à ressentir un état de mieux-être.

Mais pourquoi, au juste, la nature nous fait-elle du bien ?

 

Les ions négatifs dans l’air

Outre le fait de sentir les odeurs agréables, d’observer le feuillage d’un chêne centenaire, de sentir le sol qui s’enfonce lorsque l’on marche sur la couche d’humus d’une forêt (liste non exhaustive là encore), il est un aspect qui nous fait du bien et que l’on n’évoque pas assez lorsque l’on passe du temps dans un milieu naturel : les ions négatifs dans l’air.

Selon Wikipedia, un ion est un atome portant une charge électrique et ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. Puisqu’on parle d’ions négatifs, nous avons affaire à des atomes ayant gagné un ou plusieurs électrons. La charge d’un électron étant négative…

Quelques études ont été menées au siècle dernier au sujet des ions et celles-ci indiquent que les ions positifs favoriseraient certaines pathologies alors que les ions négatifs, eux, favoriseraient une amélioration de la santé et procureraient une sensation de mieux-être général.

Je ne vais pas m’étendre sur les divers endroits où l’on peut trouver des ions positifs et sur ceux où l’on peut trouver des ions négatifs mais sachez simplement que la ville et nos intérieurs regorgent malheureusement d’ions positifs (à cause de la pollution atmosphérique et de la pollution électromagnétique essentiellement) tandis que c’est dans la nature que l’on trouve essentiellement des ions négatifs.

Le taux d’ions négatifs varie d’un milieu naturel à l’autre. Notez que plus l’on monte en altitude et plus le taux d’ions négatifs est élevé. Plus il y a de végétation et plus on trouve d’ions négatifs. Si en plus, il se trouve de l’eau en mouvement tel qu’un torrent ou une cascade, c’est encore mieux.
La configuration idéale pour bénéficier d’un taux d’ions négatifs le plus élevé possible est donc : à proximité d’une cascade dans une forêt de montagne.

 

Note finale : voilà donc pourquoi passer du temps dans la nature nous fait tellement de bien et je vous invite donc à aller à sa rencontre le plus souvent possible…

 

Références

1. Nature Makes Us More Caring, Study Says – https://www.rochester.edu/news/show.php?id=3450
2. University of Illinois at Urbana-Champaign – Landscape and Human Health Laboratory – http://lhhl.illinois.edu/all.scientific.articles.htm
3. Ecotherapy – the green agenda for mental health – https://www.mind.org.uk/media/273470/ecotherapy.pdf



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Hygiène de vie

La Nature et ses bienfaits pour votre santé mentale et émotionnelle

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up