1. Accueil
  2. /
  3. Alimentation
  4. /
  5. Manger en pleine conscience

 

De nos jours, nous sommes nombreux à manquer de temps et à courir après celui-ci. Aller faire les courses, emmener la voiture chez le garagiste, emmener les ados à leur cours de judo, nous ne nous arrêtons jamais et ne prenons jamais le temps.
Ensuite, quand on dispose de 45 minutes de pause le midi pour déjeuner, il est parfois difficile de pouvoir consacrer suffisamment de temps à cet événement d’importance majeure qu’est le repas. Nous avons oublié que celui-ci doit nous permettre de nous maintenir vivant et en pleine santé. Aussi, nous ne voyons pas d’inconvénient à manger sur le pouce des sandwiches ou un plat en barquette passé au micro-ondes.
Aujourd’hui, nous allons redécouvrir ensemble l’importance de consacrer du temps aux repas et pour bien aborder ce thème, nous nous pencherons sur le concept de pleine conscience.

 

Manger en pleine conscience

 

Le rôle oublié du goût

Ressentir des émotions à la vue d’une assiette de salade composée et de toutes ces couleurs. Sentir l’eau monter à la bouche et les papilles se mettre en action. Entendre la faim se manifester et humer les odeurs des aliments. Voilà un registre de sensations qui devraient idéalement se manifester avant de se mettre à table. Démarrer le repas, porter les aliments à sa bouche et ressentir les signaux envoyés par le sens du goût.
Si la plupart des gens sont capables de vous définir l’intérêt et le rôle des différents sens, peu sont à même de pouvoir vous expliquer quel est le rôle du goût car nous l’avons oublié.

De nos jours, de plus en plus de personnes ont décidé de se tourner vers une meilleure alimentation. Cependant, entre les apports caloriques à respecter, l’équilibre des apports en protéines glucides et lipides, le diktat de la minceur, les alertes alimentaires qui nous rendent méfiant ou encore le perfectionnisme diététique, nous en sommes arrivés à oublier d’utiliser un puissant outil naturellement à notre disposition : le goût !

En effet, le rôle du goût ne consiste pas à nous procurer de simples et superflues sensations de plaisir lorsque nous mangeons un aliment que nous apprécions particulièrement. Le goût agit en tant qu’indicateur. Par exemple, lorsqu’un amateur de bananes en mange une superbe à la peau tigrée, il ressent tout un flot de sensations agréables, mais pourquoi ?
Et bien parce que cette banane contient des éléments dont l’organisme de cette personne a besoin, à ce moment là, pour bien fonctionner. Le goût sert simplement à nous indiquer qu’un aliment est bon pour notre corps donc notre santé à l’instant T car il contient des nutriments dont notre corps a besoin à ce même instant. A contrario, ressentir les sensations peu agréables voire désagréables nous indiquent que l’aliment en question n’est pas particulièrement approprié.
Il convient de noter que ces sensations peuvent évoluer au cours des années et ceci signifie simplement que les besoins de notre organisme évoluent. Les aliments qui nous convenaient à l’âge de 30 ans ne seront pas forcément les mêmes que ceux qui nous conviennent à 40 et vice versa. Le sens du goût nous permet donc d’adapter notre alimentation en fonction des besoins du moment.

Remarque : vous savez pourtant qu’elles ne sont pas bénéfiques à la santé mais vous ressentez des sensations agréables lorsque vous croquez dans une pâtisserie industrielle que vous avez achetée en supermarché. Ceci est donc contradictoire avec ce que je viens d’écrire précédemment. Oui mais…
Malheureusement, il est possible de tromper le goût, de le pervertir et il s’agit là d’un phénomène répandu aujourd’hui. Nous n’allons pas nous pencher sur les raisons environnementales et culturelles de cette perversion mais nous allons tenter d’expliquer pourquoi nous pouvons ressentir du plaisir en mangeant des aliments mauvais pour la santé. On peut expliquer ce phénomène par l’habitude : à force d’apporter les mêmes aliments à notre corps, notre système digestif s’adapte afin de pouvoir tirer au mieux les quelques nutriments présents dans ces aliments pourtant mauvais. À la longue, le système digestif est entraîné à pouvoir exploiter ces mêmes aliments. Le corps finit donc par les réclamer car il est habitué à les exploiter… C’est d’ailleurs comme cela que peuvent s’installer les addictions alimentaires.
Il faudra donc pour corriger le tir, s’employer à rééduquer notre goût en réintroduisant des aliments bénéfiques et en tentant de déterminer ceux qui sont réellement bons pour nous parmi eux.

 

La pleine conscience pour une meilleure santé

Le sens du goût est donc un indicateur qui envoie des signaux qu’il nous faut interpréter. Et pour pouvoir les interpréter correctement, il est nécessaire de se mettre dans de bonnes dispositions.
Lorsque nous prenons notre repas, il suffit simplement de porter notre attention, dénuée de tout jugement, sur l’instant présent, en l’occurrence l’acte de manger : voici ce que signifie “manger en pleine conscience.
Lorsque nous étions enfants, le rapport à la nourriture était instinctif. Nous savions quand nous avions faim et quand nous avions assez mangé. Les repas étaient de véritables pauses de ravitaillement mais avec l’âge, les choses se sont compliquées et la nourriture est devenue un apaisement, une distraction ou une récompense, ce qui nous a éloigné de sa fonction première.
Mais nous pouvons retrouver les bonnes sensations alimentaires et pour cela nous pouvons commencer par manger moins et mieux. Il s’agit d’un bon début pour nous réconcilier avec nos assiettes.
Nous pouvons retrouver l’intérêt de manger et pour cela je vous conseille de mobiliser absolument tous vos sens et de ressentir la forme, la couleur, la texture, l’odeur, les bruits générés par la mastication et enfin le goût des aliments.
Porter son attention, sans jugement, sur les aliments que nous consommons va permettre en outre de favoriser une meilleure digestion car nous prenons ainsi plus de temps pour mâcher et nous privilégions ainsi une meilleure assimilation au sein du tube digestif. Enfin, ce flot de sensations agréables nous permet de marquer une pause avec le stress et de retrouver une vérité perdue qui tient en trois mots : mangez pour vivre

 

 

Manger en pleine conscience
Noter cet article

Vous aimerez également...


Catégories : Alimentation

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up