La semaine dernière, je suis parti me balader en forêt non loin de chez moi. J’étais dans un coin bien sympathique, sous les sapins et un torrent gorgé d’eau provenant de la fonte des neiges coulait à flots à proximité.

Le sol était de l’humus bien moelleux et j’ai décidé d’enlever chaussures et chaussettes afin de marcher pieds nus : c’est ça le Earthing, mettre l’organisme directement en contact avec le sol…

Ça faisait un moment que je n’avais pas marché pieds nus dans la nature et j’ai redécouvert l’autre jour cette incroyable sensation d’apaisement qu’apporte le Earthing.
Après cinq minutes de marche, je ressentais déjà les premiers bienfaits. 10 autres minutes plus tard, j’étais comme allégé et déchargé, je me sentais vraiment bien.

La science s’est intéressée ces dernières années au Earthing et ses conclusions sont étonnantes ! C’est ce que je vous propose de découvrir…

 

Le Earthing ou mise à la Terre - Représentation de deux pieds posés dans de l'herbe fleurie.

 

Quel est le principe du Earthing ?

Il consiste à assurer la conductivité électrique de l’organisme avec la surface du sol, chose qui n’est pas possible lorsque l’on porte des chaussures qui sont isolantes. En effet, le port de chaussures empêche la libre circulation des électrons entre le sol et l’organisme.

Le principe est similaire à celui d’une prise de mise à la terre dans votre habitation : décharger et évacuer, vers le sol, l’électricité statique accumulée. Cette électricité statique s’est accumulée, entre autres, à cause des champs électromagnétiques des appareils électriques que nous utilisons au quotidien.

Le Earthing va donc permettre, dans un premier temps, de se délester de cette électricité délétère et de rétablir l’équilibre et l’harmonie des échanges électriques au sein de votre organisme. Mais ce n’est pas tout car dans un deuxième temps, il va permettre d’absorber les charges électriques en provenance du sol.

La surface du sol, en milieu naturel, permet un apport illimité et sans cesse renouvelé d’électrons mobiles. Les charges négatives en provenance du sol créent un environnement interne bio-électrique stable de l’organisme et assurent ainsi un fonctionnement normal des différents systèmes (horloge interne, rythmes circadiens, équilibre hormonal – liste non exhaustive -).

Rappelons que l’organisme humain est d’abord électrique avant d’être chimique dans le sens où les signaux électriques prédominent sur les signaux chimiques (via les neurotransmetteurs), d’où l’intérêt de se reconnecter à la terre afin d’en retirer des immenses bienfaits…

 

Quels sont les bienfaits du Earthing pour la santé ?

Ils sont nombreux et le Earthing pourrait ainsi constituer une réponse simple et prodigieuse à bon nombre de troubles chroniques que l’on rencontre dans nos sociétés modernes.

Réduction de l’inflammation et de la douleur
– Amélioration de la circulation
Amélioration de la réponse immunitaire
– Accélération de la guérison des blessures
Prévention et traitement des maladies auto-immunes
Réduction du stress et de l’anxiété
Rééquilibrage hormonal
Amélioration du sommeil et stabilisation des rythmes circadiens

 

Comment se mettre au Earthing ?

Vous n’êtes pas obligé(e), comme je l’ai fait, de partir marcher pieds nus en forêt. Vous pouvez tout à fait commencer par :

– Aller chercher votre courrier pieds nus
– Tondre la pelouse ou jardiner pieds nus
– L’été, sur la plage, vous allonger directement sur le sable et laisser la serviette de bain dans le sac

Sachez enfin qu’il existe des chaussures spécifiques de mise à la terre où un morceau de métal assure un contact électrique entre le sol et la plante de vos pieds. Ce genre d’article est bien sympathique mais assez onéreux (espérons que leur démocratisation engendrera une baisse des prix). Pour ma part, je vais prochainement recycler des vieilles sandales en cuir et y placer des rivets en métal…

 

Références

1. Earthing: Health Implications of Reconnecting the Human Body to the Earth’s Surface Electrons – Gaétan Chevalier, Stephen T. Sinatra, James L. Oschman, Karol Sokal and Pawel Sokal – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3265077/
2. The effects of grounding (earthing) on inflammation, the immune response, wound healing, and prevention and treatment of chronic inflammatory and autoimmune diseases – James L Oschman,1 Gaétan Chevalier,2 and Richard Brown – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4378297/

Le Earthing ou mise à la Terre
Noter cet article



Vous aimerez également...


 

Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !


Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email

Lettre d'information triimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers. Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide d'un lien de désinscription ou en faisant une demande via le formulaire de contact.

 

Catégories : Hygiène de vie

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up