Nous avons abordé dernièrement le principe de l’équilibre acido-basique de l’organisme, et avons vu à quel point ce thème est récurrent et à prendre en compte à cause de notre mode de vie moderne ayant tendance à provoquer l’acidification de l’organisme.
Maintenir cet équilibre est central pour qui veut maintenir ou recouvrer un état de pleine santé.
Seulement, comment maintenir cet équilibre ? Comment peut-on déterminer les aliments acidifiants et ceux alcalinisants ? C’est là que l’indice PRAL intervient. Cependant, l’indice PRAL est-il fiable ?
Et est-il suffisant pour maintenir un équilibre acido-basique adéquat ?

 

Indice PRAL et équilibre acido-basique de l’organisme

 

Qu’est-ce que l’indice PRAL ?

PRAL ou Potential Renal Acid Load signifie charge rénale acide potentielle. L’indice PRAL a été élaboré par le Docteur Thomas Remer de l’institut de recherche pour la nutrition des enfants à Dortmund (Allemagne).
Il permet de quantifier le potentiel acidifiant ou alcalinisant d’un aliment et celui-ci dépend essentiellement de sa composition en minéraux et de sa teneur en protéines.
Il se calcule par la prise en compte d’un côté de la quantité des minéraux acidifiants (ainsi que ceux alcalinisants) et de l’autre côté, de la quantité de protéines.
L’unité de mesure de cet indice est le milliéquivalent qui évalue la charge acide ou alcaline générée par l’organisme pour la consommation de 100g d’un aliment donné.

Par exemple :

-Pour un indice PRAL positif (supérieur à 0) : l’aliment est acidifiant pour l’organisme.
-Pour un indice PRAL négatif (inférieur à 0) : l’aliment est alcalinisant pour l’organisme.
-Pour un indice PRAL égal à 0 : l’aliment est neutre pour l’organisme.

Ainsi, plus l’indice PRAL d’un aliment admet une valeur positive élevée, plus celui-ci est acidifiant. A contrario, plus l’indice PRAL d’un aliment admet une valeur négative élevée, plus celui-ci est alcalinisant.

 

Intérêt pour maintenir la pleine santé

On sait que l’acidification de l’organisme peut engendrer à la longue des troubles et des symptômes divers. Il est recommandé de limiter la consommation d’aliments acidifiants à hauteur de 20-30% (compte tenu de notre mode de vie générateur d’acidité) et de consommer pour le reste des aliments neutres ou alcalinisants.
Ainsi, avoir la possibilité de connaître la valeur de la charge acide ou basique d’un aliment, constitue une aide précieuse et permet d’équilibrer les repas en fonction de ce critère.

 

Quelles limites ?

Pour qui n’est pas au fait des mécanismes complexes de l’équilbre acido-basique de l’organisme, la valeur de l’indice PRAL d’un aliment peut éventuellement être mal interprétée.
Pour avoir une évaluation pertinente d’un aliment, il faut tenir compte des résidus acido-basiques que celui-ci laisse au sein de l’organisme après digestion. On pourrait croire que plus l’indice PRAL d’un aliment est élevé, plus celui-ci est acidifiant pour l’organisme. Mais ce n’est pas toujours le cas car nous avons vu au cours d’un précédent article que le citron, ayant pourtant un indice PRAL particulièrement élevé, est en réalité alcalinisant (enfin, la plupart du temps si vous avez bien assimilé le concept de résidus acido-basiques et de réserves alcalines).
Puis, il faut bien garder à l’esprit que l’indice PRAL indique une valeur pour la consommation de 100g d’un aliment donné. Ainsi, si vous souhaitiez manger un morceau de gruyère et que vous réalisez qu’il est très acidifiant, vous risqueriez de vous abstenir. Non, il ne s’agit pas de supprimer les aliments acidifiants. Tout est question de raison et de retenue. Vous pouvez bien entendu vous permettre de consommer de manière raisonnable des aliments acidifiants car nombre d’entre eux admettent des propriétés nutritionnelles fort intéressantes.
Ensuite, on ne sait pas, la plupart du temps, si l’on parle d’aliments cuits ou crus. Car le potentiel minéralisant d’un aliment est plus élevé lorsque celui-ci est cru. Il s’agit là d’une limite de taille car les minéraux permettent de réguler l’acidité.
Enfin, on peut trouver des variations de valeur d’un auteur ou d’une édition à l’autre dans les tableaux recensant les indices PRAL.

 

L’indice PRAL est-il suffisant pour garantir un bon équilibre acido-basique ?

Tenir compte de l’indice PRAL d’un aliment est salutaire pour qui souhaite un équilibre acido-basique adéquat de son organisme. Cependant, si vous êtes surexposé(e) au stress, que vous ne dormez pas assez, que vous êtes soumis à des pollutions diverses et variées, l’intérêt de prendre en compte l’indice PRAL est, pour le coup, moindre. Car en effet, les mauvaises habitudes de vie sont génératrices d’acidité. Donc, plutôt que de se focaliser sur des aliments alcalinisants afin de compenser un mode de vie acidifiant, pourquoi ne pas plutôt prendre de bonnes décisions à ce sujet ?

 

Addendum : Vous pouvez consulter un tableau de l’indice PRAL des aliments les plus courants chez acide-basique-aliments.com en cliquant sur ce lien. Veuillez noter que la recherche en nutrition évolue en permanence et peut-être que ce tableau ne sera pas complètement à jour au moment où vous le consulterez. Merci de votre compréhension…

 

Références

1.  Diet-induced acidosis: is it real and clinically relevant ? Joseph Pizzorno, Lynda A. Frassetto and Joseph Katzinger. Received 5 November 2008 – Revised 6 July 2009 – Accepted 21 October 2009).

 

 



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Alimentation

Indice PRAL et équilibre acido-basique de l’organisme

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up