1. Accueil
  2. /
  3. Hygiène de vie
  4. /
  5. L’étreinte réservée ou la quintessence de la sexualité

 

Culte de la performance : “suis-je à la hauteur ?”

Voilà en gros ce que l’on pourrait dire au sujet de la sexualité d’aujourd’hui. Un état d’esprit directement corrélé à l’état d’esprit général de nos sociétés modernes.
“Performance, compétition, efficacité, rendement, rentabilité” tels sont les maîtres mots qui régissent les comportements.
Nous sommes tenus de tout maîtriser, ne jamais faillir et la sexualité n’échappe pas à cette règle.
Ce qui fait que nous en arrivons à des hommes, mais également des femmes, pour qui la capacité à être dans la course, être au top devient un aspect primordial, un objectif à atteindre. Avec toutes les conséquences négatives que cela engendre dans la mesure où nous ne pouvons pas être constamment au top ou encore infaillible.
De plus, nous en sommes arrivés à un point où on fait appel à des médicaments non pas parce que nous sommes malades et que nous souhaitons nous soigner mais pour justement être à même d’assurer la performance que l’on attend de nous (viagra et cie).
Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un mode de sexualité à des années-lumière de ces considérations. Une sexualité basée sur le mental, plus spirituelle et qui fait appel à la pureté du sentiment amoureux.

 

L’étreinte réservée ou la quintessence de la sexualité

 

Qu’est-ce que l’étreinte réservée ?

On appelle étreinte réservée un rapport sexuel au cours duquel l’homme et la femme connaissent une sorte de communion et une joie profonde sans atteindre un quelconque orgasme physique.
Il s’agit d’une pratique très ancienne que l’on retrouve dans de nombreuses civilisations : on l’appelle “carezza” en Italie, mais aussi “copula reservata” ou encore “étreinte orientale“.
Exit les exigences de performance, l’approche est éminemment spirituelle. Or, selon le taoïsme, énergie sexuelle et énergie spirituelle sont une seule et unique forme d’énergie. L’étreinte réservée participe à cette recherche d’une extase plus intense et plus profonde permettant “d’échapper à la condition terrestre”.
Il existe deux types de sexualité : celle de l’ombre qui épuise lentement l’individu dans son corps et dans son psychisme et une autre qui au contraire recharge et régénère l’organisme et permet d’atteindre des niveaux supérieurs de l’esprit.
En outre, il existe deux types d’orgasme. Le premier, que nous qualifierons de physique et un autre, que nous qualifierons de “spirituel”, une sorte d’extase qui au lieu de se manifester de manière franche et intense, a plutôt tendance à s’installer progressivement.

Remarque : quand je parle de spiritualité, je le fais de manière complètement neutre. Je ne fais référence en aucun cas à une quelconque religion ni à une quelconque croyance. Pour moi, la spiritualité fait simplement référence à la vie personnelle intérieure.
J’ai étudié la naturopathie selon l’approche hygionomiste qui distingue trois types de santé : physique, psychique et spirituelle. Or, ça tombe bien, l’étreinte réservée est bénéfique pour toutes les trois.

 

A qui cette méthode est-elle destinée ?

L’étreinte réservée ne s’adresse pas à tous les couples dans le sens où l’entente doit être parfaite et la complicité, absolue. La présence de sentiments forts et purs est la condition sine qua non pour pouvoir aborder cette sexualité. En outre, il faut avoir envie de manifester ses sentiments dans une immense tendresse pleine de délicatesse. Ce qui signifie que le concept du simple plaisir égoïste est à oublier.
Enfin, renoncer à l’orgasme ne signifie pas pour autant renoncer au plaisir. Il y a la, selon moi, quelque chose à redécouvrir, à deux, dans un moment de partage empreint de sincérité et de pureté des sentiments.

Les avantages de l’étreinte réservée sont nombreux :

Le taoïsme, et plus généralement les médecines et philosophies orientales, considère que l’homme ne doit pas gaspiller sa semence car elle revient à une pure perte d’énergie. Ainsi, l’étreinte réservée permet de pouvoir recommencer l’acte sexuel plus souvent, de partager plus longuement ces moments de communion intense.
L’étreinte réservée aboutit à un équilibre hormonal pour l’homme et la femme et procure une grande détente neuro-psychique.
Enfin, l’étreinte réservée aurait tendance à stimuler la glande interstitielle, qui est très peu connue, mais dont les fonctions sont majeures à propos de la santé générale et du retardement du vieillissement.

Le rôle de la glande interstitielle

Selon le Docteur Jean Gautier, la glande interstitielle, que l’on trouve dans les tissus interstitiels des testicules et des ovaires, agit sur la pensée, la conception de la beauté, l’équilibre et l’harmonie intérieure de l’être. Cette glande est un véritable chef d’orchestre et elle peut stimuler ou inhiber l’ensemble du système endocrinien.
Le Docteur Jean Gautier, qui a passé une grande partie de sa vie à étudier les glandes endocrines, considère que la glande interstitielle constitue un véritable garde-fou qui évite l’installation de maladies psychiques.

 

Comment mettre en application l’étreinte réservée ?

Comme nous l’avons vu, il n’y a pas de raison de parler de frustration s’il n’y a pas d’orgasme physique. Ce qui signifie, que l’homme et la femme doivent être dans le calme et l’apaisement. Avec un tel état d’esprit, l’union pourra bien se dérouler et la satisfaction sera pleine et partagée.
Ainsi, toute tension, de quelque nature que ce soit, perturbera la qualité de l’échange ainsi que sa durée.

Pour atteindre ce type d’orgasme, quatre conditions de base doivent être remplies :

1. Prendre son temps et faire durer le jeu le plus longtemps possible.
2. Respirer profondément et essayer de synchroniser ses inspirations et expirations avec l’autre dans un esprit d’harmonisation.
3. Oublier ce qui se passe au niveau du sexe et porter toute son attention au niveau de la connexion des cœurs.
4. Le plus important : aimer profondément l’autre et être très attentif à ses sensations.

 

Ps : l’étreinte réservée n’a pas pour objectif de remplacer une sexualité par une autre. Il ne s’agit pas de renoncer définitivement à l’orgasme physique.
Un couple qui pratique régulièrement l’étreinte réservée connaîtra un orgasme physique beaucoup plus intense s’il choisit de l’atteindre. Donc, c’est tout bénef !

 

Références

1. L’énergie sexuelle masculine-L’homme multi-orgasmique – Douglas-A. ARAVA, Mantak CHIA – Editions Guy Trédaniel
2. Magazine Alternative Santé n°24 – Editions Santé Port Royal

 

 

L’étreinte réservée ou la quintessence de la sexualité
Noter cet article

Vous aimerez également...


Catégories : Hygiène de vie

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up