Dans la continuité du précédent article, qui dit détox générale de l’organisme dit détox du foie tant cet organe est impliqué dans le processus de détoxification. En effet, un des rôles du foie consiste à filtrer le sang afin de récupérer et éliminer de nombreuses toxines.

Aussi, quels sont les aliments à éviter pour avoir un foie en bonne santé ? À l’inverse, quels sont ceux à privilégier ?

Quels sont donc, également, les plantes et suppléments amis de la bonne santé du foie ?

 

Détox et soutien du foie - Dessin numérique représentant l'emplacement du foie dans l'organisme humain.

 

Les étapes de la détoxification

La détoxification évolue en deux phases. La phase 1 à travers laquelle le foie opère des transformations chimiques élémentaires comme l’oxydation, la réduction ou l’hydrolyse.

La phase 2, quant à elle, entraîne des réactions dites de conjugaison où le foie ajoute des éléments aux toxines afin de favoriser leur solubilité dans l’eau et au final, leur excrétion par l’urine, les selles ou la sueur.

À noter qu’en fonction de la nature du composé toxique à éliminer, celui-ci peut très bien subir l’action des enzymes de conjugaison de phase 2 sans avoir à passer par la première phase.

Nous allons donc, au cours de cet article, nous pencher sur les bonnes pratiques visant à maximiser les performances et l’efficacité de ces deux phases.

A noter qu’une détox, d’une manière générale, se mène avec prudence et raison car dépendant étroitement de l’intoxication et de l’engorgement de l’organisme d’une part et de sa propension à éliminer les toxines et déchets d’autre part. En cas de doute, pensez à vous faire accompagner…

 

En terme d’alimentation

Quand on souhaite favoriser une bonne santé de son foie (et du reste de l’organisme), il y a des aliments qu’il convient d’éviter. Après tout, la base est de mettre de côté ceux qui lui causent du tort.

À l’inverse, certains aliments sont eux bénéfiques à sa santé et à son bon fonctionnement.

C’est ce que nous allons voir…

 

Aliments à éviter

L’alcool, bien entendu, est la principale cause des troubles du foie (stéatose hépatique ou foie gras, fibrose, cirrhose). Le foie a pour tâche de convertir l’alcool en une forme inactive et inoffensive pour l’organisme. En effet, sous l’action de l’enzyme déshydrogénase, le foie transforme l’alcool en acétaldéhyde qui sera lui-même transformé sous l’action de l’enzyme acétaldéhyde déshydrogénase en acide acétique. Ce processus de réactions chimiques est dommageable pour les cellules du foie, entraînant, entre autres, de l’inflammation.

Les mauvais lipides : fast-food et autres aliments riches en acides gras trans mènent à de l’inflammation au fil du temps et rendent plus difficile la tâche du foie. Ils ont tendance à élever les niveaux de mauvais cholestérol tout en réduisant ceux du bon cholestérol.

Le sucre est converti par le foie en graisses. Une consommation excessive de sucre conduit à un stockage des graisses par le foie et entraîne un phénomène de stéatose.

Les aliments à base de farine de blé raffinée entraînent le même phénomène et donc les mêmes risques que le sucre.

Le sel raffiné en excès dont les aliments industriels sont remplis provoquent une rétention excessive de fluides dans le foie et altère son bon fonctionnement.

La viande rouge exerce une contrainte sur le foie qui joue un rôle dans le métabolisme des protéines. Un excès de protéines entraîne une production excessive d’ammoniaque, néfaste pour le cerveau et le foie et que ce dernier devra traiter.

 

Aliments à privilégier

L’avocat est utile à la bonne santé du foie ! En effet, il contient des lipides bénéfiques qui peuvent améliorer le profil cholestérolémique en abaissant le seuil des lipo-protéines de basse densité (LDL) et en élevant celui des lipo-protéines de haute densité (HDL). Ceci étant écrit, l’avocat est très gras et trop en consommer peut mener à une stéatose.
Mais surtout, l’avocat aide l’organisme à produire le roi des antioxydants, j’ai nommé le glutathion qui est nécessaire pour le foie dans son rôle à tamponner l’effet délétère des substances toxiques protégeant ainsi ses cellules et celles du reste de l’organisme.
Des recherches ont montré que l’avocat aide le foie à se protéger des dommages causés par une puissante toxine nommée D-Galactosamine à travers l’utilisation du fameux glutathion et on a remarqué un lien entre troubles chroniques du foie et bas niveaux de l’organisme en glutathion.
À noter que c’est dans la partie vert foncé au niveau de la peau qu’on trouve le plus de substances participant de la synthèse du glutathion.
Enfin, l’avocat est riche en vitamines C et E et possède une activité anti-inflammatoire au niveau cellulaire grâce à la vitamine K qu’il contient.

L’artichaut arrive en seconde place en tant qu’aliment ami du foie. Il contient un composé nommé Cynarine qui stimule la sécrétion de la bile facilitant ainsi la digestion en général car celle-ci participe de la digestion des lipides et des protéines et favorise le transit intestinal en lubrifiant le tube digestif.

Le radis noir constitue lui aussi un allié de choix pour le foie. Il stimule lui aussi la production de bile mais également son évacuation vers l’intestin grêle. Attention au radis noir en cas de calculs biliaires, il convient de l’éviter car il entraîne des contractions de la vésicule.

La betterave, dont diverses recherches ont montré ses effets bénéfiques sur le foie, contient des antioxydants et de la bétaïne qui va assister le foie dans le traitement de l’ammoniaque. Peut-être préférerez-vous une consommation de betteraves sous forme de jus ?

Les feuilles de pissenlit que vous pourrez cueillir dans les semaines à venir contiennent des polysaccharides (glucides à chaînes complexes) et une substance nommée Taraxacum qui vont aider le foie dans le processus de détoxification. À noter que les racines du pissenlit possèdent également d’intéressantes propriétés que nous aborderons un peu plus bas.

Les aliments riches en antioxydants tels que les fruits et les légumes verts. Ils aident l’organisme à lutter contre les radicaux libres dont les conséquences délétères qu’ils entraînent devront être gérées par le foie.
Les fibres (comme la pectine) des fruits et des légumes vont directement tamponner les toxines dans le tube digestif et faciliter leur évacuation future par les selles.
Les légumes verts tels que les divers choux contiennent du soufre organique qui va aider le foie au cours du processus de détoxification de phase 2 mais également de la chlorophylle qui va tamponner directement les toxines. Vous pourrez également trouver ce soufre organique dans l’ail, les oignons et l’échalote.
Envisagez une part suffisante sous forme crue pour la préservation des antioxydants et autres composé bénéfiques…

Les œufs à la coque ou au plat cuits doucement et lentement sont bénéfiques à la santé du foie. En effet, le blanc contient tous les acides aminés essentiels (dont des soufrés) tandis que le jaune contient de la choline et de la lécithine qui vont aider le foie dans le processus de détoxification et améliorer le métabolisme d’une manière générale.

Le thé vert est riche en antioxydants de type Catéchines qui vont assister le foie et le protéger. Ainsi, une consommation modérée et régulière de thé vert est bénéfique…

En ce qui concerne les épices, le célèbre curcuma et le cumin, consommés avec raison, feront le bonheur de votre foie. Le curcuma aide au métabolisme des graisses par le foie et le cumin aide la digestion d’une manière générale en favorisant la production d’enzymes pancréatiques.

À propos des herbes aromatiques, le romarin et le basilic possèdent des propriétés hépato-protectrices grâce à l’action de l’acide rosmarinique qu’ils contiennent. La menthe, quant à elle, est traditionnellement utilisée pour encourager une production normale de bile.

 

En terme de plantes et suppléments

Vous pouvez constater que les plantes et suppléments amis du foie sont particulièrement nombreux. Alors lesquels utiliser ? Il vous faut d’abord trouver la bonne association (qui varie d’une personne à l’autre) en étant attentif à trois aspects :

1. Les propriétés diurétiques – la miction (production et relâche d’urine) est-elle raisonnable ou est-elle trop importante ? Y a-t-il apparition d’hypotension ?

2. Les propriétés stimulantes – la production de bile et sa relâche ne sont-elles pas trop importantes ? Entraînant ainsi des diarrhées ?

3. Le dosage trop élevé – si vous rencontrez trop d’inconfort tels que des problèmes de peau ou des maux de tête, alors vous devez ralentir…

 

Mon TOP des “Plantes amies du foie”

Le Pissenlit, plante du nettoyage de l’organisme par excellence, est traditionnellement utilisé contre les troubles du foie et/ou de la vésicule biliaire ainsi que pour stimuler la digestion dans son ensemble. Il possède une action cholagogue et cholérétique et permet donc l’évacuation des toxines de l’organisme grâce à l’activité de la bile. Il est également un dépuratif du sang et un diurétique qui concourt là encore à l’évacuation des toxines. En résumé : une plante à large spectre dans le cadre d’une détox.

Le Chardon Marie, j’en ai déjà parlé, est un puissant protecteur du foie et de la vésicule biliaire. Il est donc pleinement approprié dans le cadre d’une détox alors que le foie est très sollicité. Il est également un draineur du foie et du sang réputé et concourt donc au nettoyage général de l’organisme.

La Piloselle ne fait pas véritablement partie des grands classiques du drainage, ce qui est dommage car elle possède des vertus vraiment dignes d’intérêt en facilitant l’ensemble des fonctions d’élimination de l’organisme. Son action porte en premier lieu sur les reins mais elle stimule le foie et augmente la sécrétion biliaire.

L’Aubier de Tilleul, que j’apprécie beaucoup, pour son action étendue. En effet, il stimule et soutient les émonctoires principaux (dont le foie) et favorise ainsi une meilleure élimination des toxines. Ses propriétés vont au-delà du drainage car il est aussi un hypotenseur et un décontractant reconnu.

La Bardane est la plante dépurative par excellence et c’est pourquoi on la recommande pour les problèmes de peau. L’amélioration de ceux-ci résulte de son action à l’intérieur de l’organisme car elle stimule et soutient le foie.

Le Frêne n’agit pas véritablement directement sur le foie mais le soutient grâce à son action diurétique, purgative et anti-inflammatoire.

 

Mon TOP des “Suppléments amis du foie”

La Taurine, naturellement sécrétée dans l’organisme par le pancréas, stimule la sécrétion biliaire et protège les cellules du foie, particulièrement sollicitées au cours d’une détox, grâce à son action antioxydante.

La Citrulline, naturellement produite par le foie et les intestins, intervient dans le cycle de l’urée au cours duquel le foie exerce une action. Ainsi, elle peut le soulager dans cette tâche afin qu’il puisse se consacrer à la détox en cours. On notera également qu’elle soutient la circulation sanguine favorisant ainsi un meilleur drainage général de l’organisme.

La Lécithine participe du métabolisme des graisses par le foie. Elle le soutient donc dans cette tâche, en y évitant l’accumulation de gras, et le soulage afin qu’il puisse se consacrer à la détox.
À noter que la lécithine contient des phospholipides essentiels participant du bon fonctionnement du cerveau ainsi que du foie dans la mesure où on a constaté un lien entre bas niveaux de phosphatidylcholine (un des phospholipides) et dommages au foie.

L’Ornithine possède des propriétés proches de celles de la Citrulline dont elle est un des précurseurs. Elle est donc, elle aussi, un soutien du foie dans le cadre du cycle de l’urée.

 

Mon TOP des “Huiles essentielles amies du foie”

L’huile essentielle de Romarin à Verbenone est probablement la plus pertinente pour le foie. Comme beaucoup d’huiles essentielles, elle est très puissante et demande à être utilisée avec prudence. On la recommande en cas de foie surchargé et/ou paresseux.

L’huile essentielle de Thym à Thymol favorise le drainage du foie et le protège grâce à son action anti-inflammatoire.

L’huile essentielle de Camomille Allemande favorise elle aussi le drainage et la décongestion du foie. On lui attribue également des propriétés relaxantes reconnues.

L’huile essentielle d’Ail aide à la décongestion du foie et le soutient grâce à son action antioxydante. Antioxydants dont l’organisme a particulièrement besoin, au cours d’une détox (lutte contre les effets délétères des radicaux libres).

 

Références

1. Avocados Contain Potent Liver Protectants – American Chemical Society – https://www.sciencedaily.com/releases/2000/12/001219074822.htm
2. Efficacy of artichoke leaf extract in non-alcoholic fatty liver disease: A pilot double-blind randomized controlled trial. Panahi Y, Kianpour P, Mohtashami R, Atkin SL, Butler AE, Jafari R, Badeli R, Sahebkar A – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29520889
3. Benefits from Horseradish – https://news.softpedia.com/news/Benefits-from-Horseradish-28911.shtml
4. The Potential Benefits of Red Beetroot Supplementation in Health and Disease – Tom Clifford, Glyn Howatson, Daniel J. West, and Emma J. Stevenson – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4425174/
5. Dandelion – Pennstate health Milton S. Herschey Medical Center – http://pennstatehershey.adam.com/content.aspx?productId=107&pid=33&gid=000236
6. The Sweet Truth About Liver and Egg Yolks — Choline Matters More to Fatty Liver Than Sugar, Alcohol, or Fat – https://chrismasterjohnphd.com/2010/11/23/sweet-truth-about-liver-and-egg-yolks/
7. Green Tea & Your Liver: The Facts – https://www.greenteain3.com.au/green-tea-your-liver/
8. Curcumin in Liver Diseases: A Systematic Review of the Cellular Mechanisms of Oxidative Stress and Clinical Perspective – Mohammad Hosein Farzaei, Mahdi Zobeiri, Fatemeh Parvizi, Fardous F. E-Senduny, Ilias Marmouzi, Ericsson Coy-Barrera, Rozita Naseri, Seyed Mohammad Nabavi, Roja Rahimi, and Mohammad Abdollahi – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6073929/
9. Six health benefits of cumin By Megan Metropulos, MS, RDN, and Megan Ware, RDN, LD – https://www.medicalnewstoday.com/articles/319562.php
10. Sage and rosemary essential oils versus BHT for the inhibition of lipid oxidative reactions in liver – Estévez M., Ramírez R., Ventanas S., Cava R. – https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0023643805001623?via%3Dihub
11. The Clinical Efficacy and Safety of Tulsi in Humans: A Systematic Review of the Literature – Negar Jamshidi and Marc M. Cohen – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5376420/
12. Purification, Preliminary Characterization and Hepatoprotective Effects of Polysaccharides from Dandelion Root – Liangliang Cai, , Dongwei Wan, Fanglian Yi and Libiao Luan – https://www.mdpi.com/1420-3049/22/9/1409/htm
13. Milk thistle in liver diseases: past, present, future. – Abenavoli L, Capasso R, Milic N, Capasso F – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20564545
14. Antioxidant Activity and Total Phenolic and Flavonoid Contents of Hieracium pilosella L. Extracts – Ljiljana Stanojević, Mihajlo Stanković, Vesna Nikolić, Ljubiša Nikolić, Dušica Ristić, Jasna Čanadanovic-Brunet and Vesna Tumbas – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3274148/
15. Aubier de Tilleul, la plante qui soulage le foie – « La santé par les plantes » (Editions Alpen)
16. Burdock Root – Richar Whelan Medical Herbalist – https://www.rjwhelan.co.nz/herbs%20A-Z/burdock.html#bur5
17. Preventive Effect of a Fraxinus Excelsior L Seeds/Fruits Extract on Hepatic Steatosis in Obese Type 2 Diabetic Mice – https://www.researchgate.net/publication/276144825_Preventive_Effect_of_a_Fraxinus_Excelsior_L_SeedsFruits_Extract_on_Hepatic_Steatosis_in_Obese_Type_2_Diabetic_Mice
18. Effect of Taurine on Alcoholic Liver Disease in Rats – Gaofeng WuJiancheng YangChangmian SunXinhong LuanJiao ShiJianmin Hu – https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-0-387-75681-3_32
19. Does Citrulline Have Protective Effects on Liver Injury in Septic Rats ? – Bin Cai, Yu-long Luo, Shi-jun Wang, Wei-yuan Wei, Xue-hui Zhang, 3 Wei Huang, Tong Li, Meng Zhang, Nan Wu, Gopaul Roodrajeetsing and Sen Zhang – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4853932/
20. Lecithin & Liver Function – https://www.livestrong.com/article/447597-lecithin-liver-function/
21. L-ornithine L-aspartate for people with chronic liver disease and hepatic encephalopathy (poor brain functioning) – https://www.cochrane.org/CD012410/LIVER_l-ornithine-l-aspartate-people-chronic-liver-disease-and-hepatic-encephalopathy-poor-brain
22. Antioxidant activity of rosemary (Rosmarinus officinalis L.) essential oil and its hepatoprotective potential – Aleksandar Rašković, Isidora Milanović, Nebojša Pavlović,corresponding author1 Tatjana Ćebović, Saša Vukmirović and Momir Mikov – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4227022/
23. Hepatoprotective Effect of Pretreatment with Thymus vulgaris Essential Oil in Experimental Model of Acetaminophen-Induced Injury – Renata Grespan, Rafael Pazinatto Aguiar, Frederico Nunes Giubilei, Rafael Rocco Fuso, Marcio José Damião, Expedito Leite Silva, Jane Graton Mikcha, Luzmarina Hernandes, Ciomar Bersani Amado, and Roberto Kenji Nakamura Cuman – https://www.hindawi.com/journals/ecam/2014/954136/ –
24. 10 Miraculous Healing Uses For Chamomile Oil – https://www.offthegridnews.com/alternative-health/10-miraculous-healing-uses-for-chamomile-oil/
25. Garlic essential oil protects against obesity-triggered nonalcoholic fatty liver disease through modulation of lipid metabolism and oxidative stress. – Lai YS1, Chen WC, Ho CT, Lu KH, Lin SH, Tseng HC, Lin SY, Sheen LY – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24857364



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email. Consulter notre politique de confidentialité.

Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 


Détox et soutien du foie

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up