1. Accueil
  2. /
  3. Alimentation
  4. /
  5. Couperose & rosacée, l’alimentation adéquate

 

La couperose est un trouble cutané concernant tant les hommes que les femmes et les peaux de toutes les couleurs. Mais typiquement, une personne sujette à la couperose sera une femme d’âge moyen et au teint clair. Les hommes sont généralement moins concernés mais lorsque c’est le cas, les symptômes sont plus importants.

 

Couperose & rosacée, l’alimentation adéquate

 

Les symptômes de la couperose

On rencontre généralement ce trouble au niveau du visage, du front, du nez, des joues, du menton et du cou mais il peut affecter d’autres parties du corps.
Un des premiers symptômes à apparaitre est une sensation de chaleur au niveau des zones atteintes (typiquement au niveau du visage). Parfois, le visage se met à gonfler.

Une forme plus avancée de la maladie est la rosacée dite vasculaire qui entraîne des rougeurs persistantes. Les vaisseaux sanguins se dilatent et parfois éclatent traçant de petites lignes rouges : on appelle ce phénomène télangiectasie. Quand les rougeurs persistent, que des bosses roses ou des pustules apparaissent, ceci indique que l’on est dans le cas d’une couperose inflammatoire.

Le dernier stade de la couperose est nommé rhinphyma, se développe plus chez les hommes et implique une dilatation des glandes sébacées (productrice du film gras nommé sébum) entrainant des boursouflures rougeâtres.

 

La couperose oculaire

50% des personnes atteintes de couperose développeront des troubles oculaires comprenant de la sécheresse de l’oeil, des démangeaisons, une impression de sable dans les yeux. En pareils cas, il convient de consulter rapidement un médecin.

 

Le régime alimentaire approprié

La médecine reconnait que certains aliments ont tendance à amplifier le phénomène de couperose. Ainsi, il conviendra de limiter l’alcool, la caféine, les produits laitiers, les aliments sucrés, les boissons chaudes et les aliments épicés.

Songez également à limiter les aliments acidifiants tels que le fromage, les noix, la levure, le vinaigre. A contrario, on considère que les aliments alcalins sont utiles dans le contrôle de la couperose et à ce sujet, vous pouvez privilégier : les légumes en particulier les choux de Bruxelles, la laitue, les courges, les champignons et le choux-fleur. Des fruits tels que le raisin, les raisins secs, les fraises et la banane. Ceci-dit, le choix est vaste et vous pouvez vous aider de l’indice PRAL pour choisir vos aliments.

 

Références

Rosacea – National Institute of health – https://www.nlm.nih.gov/medlineplus/ency/article/000879.htm

 

Couperose & rosacée, l’alimentation adéquate
Noter cet article

Vous aimerez également...


Catégories : Alimentation

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up