Dans le précédent article, nous avons vu comment, grâce au sens du goût, déterminer si un aliment contient les nutriments dont votre organisme a besoin à l’instant T.

Seulement voilà, il y a une faille dans la mesure où il est possible de leurrer le sens du goût et vous ne pourrez ainsi pas savoir si vous pourrez tolérer et digérer facilement cet aliment ou s’il est pleinement approprié à votre condition.

Mais alors, comment faire pour savoir si un aliment vous convient ? Quelles sont les méthodes simples que vous pouvez utiliser en ce sens ?

 

Remarque : les méthodes que je vais vous exposer n’offrent qu’un résultat temporaire. En effet, votre organisme et votre condition évoluent si bien que le résultat que vous obtiendrez ne sera pas figé dans le temps. Aussi, il convient de répéter les tests régulièrement.

A noter que ces méthodes peuvent tout à fait s’appliquer à des condiments (herbes et épices) ou à des remèdes…

 

Comment savoir si un aliment vous convient ? - Représentation d'un étalage de fruits et légumes frais

 

Observer la respiration

il s’agit là d’une technique simple et efficace pour peu que vous soyez dans un état de détente suffisant avant de consommer l’aliment dont vous souhaitez savoir s’il peut vous convenir. En effet, être suffisamment détendu(e) est un prérequis nécessaire pour que ce test soit pertinent.

Voici comment faire :

Assurez-vous d’être dans un état de détente satisfaisant. Si ce n’est pas le cas, envisagez une séance de méditation, de cohérence cardiaque ou tout autre méthode de relaxation qui vous convient. Il est important que votre respiration soit bien fluide car c’est donc grâce à elle que vous allez pouvoir effectuer le test.

Une fois détendu(e), portez l’aliment que vous souhaitez tester à votre bouche et mastiquez le bien. En parallèle, placez votre main gauche sur votre ventre et la main droite sur votre cage thoracique.

Ceci fait, observez votre respiration tout en continuant de mastiquer. Soyez bien en conscience et dans l’instant présent.

Si vous constatez que votre respiration demeure fluide, régulière et harmonieuse alors vous pouvez espérer que cet aliment vous conviendra. Si au contraire, vous constatez que votre respiration est saccadée, que vous ressentez carrément une oppression ou tout autre inconfort, alors vous pouvez supposer que vous devez mettre cet aliment de côté.

 

Observer le rythme cardiaque

Cette méthode ne requiert pas de rituel dans l’esprit de la précédente. Mangez normalement et dans l’heure qui suit la consommation de l’aliment, observez votre rythme cardiaque.

Si celui-ci est fluide, régulier et lent alors vous pourrez espérer que l’aliment que vous souhaitez tester vous convient. Si au contraire, vous constatez des palpitations et d’intenses battements parfois accompagnés de tensions musculaires, alors vous devrez sans doute vous abstenir de consommer cet aliment.

 

Utiliser l’énergétique

La kinésiologie

Je ne fais que mentionner brièvement cette méthode car je ne suis pas kinésiologue. Ceci étant écrit, vous pouvez vous tourner vers un professionnel.

La kinésiologie consiste à évaluer des réflexes musculaires qui se traduisent sous forme de langage binaire (oui ou non). L’intelligence, impalpable aux primes abord du corps, vous permettra d’obtenir une réponse quant à la pertinence d’un aliment.

 

La radiesthésie

Il y a deux manières de procéder avec la radiesthésie quand on souhaite tester un aliment.

1. Vous disposez de l’aliment en question

Placez cet aliment devant vous, observez le et munissez-vous de votre pendule (ou de vos baguettes de radiesthésie). En fonction de votre convention (strictement personnelle et à déterminer en amont) avec votre pendule, interrogez-le et constatez la réponse.

 

2. Vous ne disposez pas de l’aliment en question

Aucun problème ! Visualisez l’aliment dans votre esprit, vous pouvez aussi interroger à voix haute ou dans votre tête. Observez la réponse du pendule…

 

Remarque : vous pouvez vous confectionner un cadran qui liste plusieurs aliments et demander à votre pendule lequel ou lesquels vous conviennent ou ne vous conviennent pas. Enfin, la radiesthésie demande souvent un peu d’entraînement avant d’aboutir à des résultats satisfaisants mais je vous invite à persévérer. Le tout est d’y mettre l’intention et la conviction…



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email. Consulter notre politique de confidentialité.

Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Alimentation

Comment savoir si un aliment vous convient ?

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up