Quand nous mangeons un repas, notre sentiment et nos sensations se concentrent surtout sur le goût des aliments ou du plat…

Les aliments transitent au sein du tube digestif et sont dégradés en molécules qui seront utilisées par de nombreux processus de l’organisme et ça, on n’y pense pas toujours…

Ainsi, manger va au-delà du simple fait de profiter du goût et de la texture des aliments et on peut tout à fait se pencher sur la manière dont notre organisme va absorber les nutriments contenus dans les aliments.

Il existe des moyens de stimuler l’habileté de l’organisme à absorber les nutriments, nous aidant ainsi à tirer le meilleur parti de la nourriture que nous ingérons et à supporter un fonctionnement optimal de l’organisme.

 

Comment augmenter l'absorption des nutriments des aliments ? - représentation de fruits et légumes déposés sur une table

 

Pourquoi les nutriments des aliments sont-ils importants ?

Les nutriments sont requis, notamment, pour d’importantes réactions biochimiques de l’organisme et sont donc vitaux pour notre santé et notre bien-être. Notre organisme fonctionne à partir d’une combinaison de macros nutriments, de micro nutriments et d’eau.

En gros, à partir de protéines, de glucides, de lipides, de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments et bien entendu, d’eau.

En ayant un régime alimentaire équilibré et nutritif, nous nourrissons réellement notre organisme et lui fournissons tous les blocs dont il a besoin pour grandir, se régénérer mais surtout, survivre. A contrario, si notre régime alimentaire ne contient pas un large spectre de nutriments de qualité et en quantité abondante, il survient un risque de carences qui affecte le bon fonctionnement de l’organisme.

Les symptômes de carences alimentaires peuvent être assez subtils mais ils se traduisent généralement par de la fatigue, une peau et des cheveux fragilisés et ils peuvent très bien apparaître après plusieurs années et mener à des conséquences bien plus sérieuses.

 

Comment notre organisme absorbe-t-il les nutriments ?

En vue d’une saine absorption des nutriments, la nourriture doit subir un processus mécanique et chimique de digestion. Ce processus commence par la mastication au cours de laquelle la texture des aliments est adoucie et homogénéisée. En outre, le contact avec des enzymes telles que l’amylase salivaire entraîne le début du processus de dégradation de la nourriture en diverses molécules. Par exemple, au cours de la digestion, les protéines sont dégradées en divers acides aminés et les glucides sont convertis en glucose pour l’énergie ou le stockage en vue d’un usage ultérieur.

Le processus se poursuit dans l’estomac grâce à l’acidité et d’autres enzymes (telles que la pepsine). Puis, une fois que la nourriture a été suffisamment réduite, elle transite dans l’intestin grêle afin que les nutriments soient absorbés à travers le flux sanguin. Entre-temps, le pancréas et le foie interviennent à l’aide de diverses des enzymes et de sucs.

Une fois dans le sang, le système circulatoire transporte ensuite les nutriments vers les diverses parties de l’organisme qui en ont besoin. Ce qui n’est pas utilisé est stocké ou éliminé. L’élimination se fait par le côlon mais il faut savoir que le phénomène d’absorption des nutriments se poursuit dans cet organe. En outre, des bactéries y produisent diverses substances (la vitamine B12 par exemple) qui se retrouveront ensuite dans le flux sanguin pour être distribuées. D’où l’intérêt de disposer d’une flore intestinale saine et performante

Si notre digestion et notre santé intestinale ne sont pas adéquates, nous ne pouvons pas absorber correctement les nutriments. Des facteurs tels que la bonne mastication de la nourriture, des niveaux suffisant d’acide chlorhydrique dans l’estomac, une bonne flore intestinale et une bonne intégrité cellulaire des intestins sont importants pour la bonne absorption des nutriments.

 

Quels sont les facteurs qui peuvent affecter négativement l’absorption des nutriments ?

Il y en a un certain nombre, à commencer par des troubles gastro-intestinaux tels que le syndrome du côlon irritable, la maladie cœliaque mais également un régime alimentaire trop riche en sucre et en aliments transformés. Les aliments transformés sont en outre pauvres en nutriments, souvent riches en sucre et entraînent à terme une déplétion d’autres nutriments de l’organisme, en particulier le magnésium.

Certains médicaments peuvent interférer avec l’absorption des nutriments dans l’organisme. Notamment, certains médicaments antihypertenseur, les antiacides et certaines prescriptions hormonales.

L’alcool et le stress jouent un rôle dans la digestion et l’absorption des nutriments. Le stress augmente les besoins de l’organisme en nutriments tels que la vitamine C, le magnésium et des vitamines du groupe B et des carences peuvent mener à de la fatigue et de l’irritabilité lorsque ces nutriments sont épuisés.
A noter que la consommation d’alcool est directement liée à une réduction du niveau des enzymes digestives. Ainsi, consommé de manière excessive, l’alcool abaisse les performances de dégradation des aliments par les enzymes.

 

Comment augmenter l’absorption des nutriments des aliments ?

Mastiquez suffisamment

il s’agit presque du conseil le plus important dans la mesure où la mastication constitue la première étape du processus de digestion et nous avons vu pourquoi. On dit qu’idéalement, il faudrait boire les aliments que nous consommons. Et ceci nécessite(rait), toutes textures d’aliments confondues, de mastiquer chaque bouchée une centaine de fois.
Je conviens que c’est difficilement acceptable socialement parlant de nos jours. Le problème est que nous ne prenons plus le temps de profiter de ce moment qu’est le repas. Nous ne mangeons plus en conscience et oublions trop souvent que ce que contient notre assiette nous permet de nous maintenir en vie.
Si 100 mouvements maxillaires vous paraissent trop élevés, essayez de tabler sur 30 qui constituent le minimum syndical.

 

Variez les aliments au cours du repas

Afin de bénéficier d’une combinaison adéquate de nutriments, incluez des aliments variés et colorés à vos repas. Variez ! À commencer par le petit-déjeuner bien souvent identique chaque jour au cours de la vie. La variété assure un large spectre de nutriments…
Ceci étant écrit, il convient d’être attentif au mélange des aliments que vous consommez. En effet, certaines combinaisons alimentaires sont favorables mais d’autres pas du tout !

 

Insistez sur la vitamine C

Elle intervient indirectement dans le phénomène d’absorption des nutriments dans la mesure où elle augmente la biodisponibilité de certains d’entre eux. Le meilleur exemple est le fer.

Les aliments riches en vitamine C sont les agrumes, les fruits en général, les piments et poivrons, le chou-fleur ou encore les choux de Bruxelles.

 

Incluez de bonnes graisses à chaque repas

Les vitamines liposolubles (qui peuvent se dissoudre dans les graisses de l’organisme) ont besoin de lipides de qualité pour être efficacement absorbées. Il s’agit des vitamines A, D, E et K.

Vous pouvez donc utiliser des huiles végétales telles que l’huile d’olive pour accroître l’absorption des vitamines liposolubles. Ajouter des noix, des graines ou des avocats à vos salades et repas sont un autre bon moyen d’augmenter leur absorption.

 

Consommez des aliments probiotiques/fermentés

Vous pouvez peupler votre intestin de bactéries bénéfiques via des gélules probiotiques ou mieux encore, via des aliments fermentés tels que la choucroute crue ou des boissons telles que le kéfir de fruits ou le kombucha.

C’est encore plus valable si vous souffrez de troubles digestifs tels qu’un syndrome du côlon irritable ou de constipation. En outre, les probiotiques vont assister les enzymes endogènes (présentes dans l’organisme) dans la dégradation des aliments en molécules.

Quand on parle d’aliments fermentés, on fait souvent référence aux bactéries mais les enzymes dans tout ça ? La plupart des aliments fermentés en contiennent mais certains plus que d’autres. Aussi, vous pouvez vous tourner vers des aliments fermentés par des champignons comme le Tempeh.

 

Buvez en dehors des repas

Pourquoi ? Parce qu’une boisson va diluer l’acidité de l’estomac engendrant ainsi une moindre dégradation des aliments. Vous pouvez consommer une boisson jusqu’à 30 minutes avant le repas et au mieux une à deux heures après.
Ensuite, le thé ou le café au cours des repas peuvent inhiber l’absorption de nombreuses vitamines et minéraux. Le meilleur exemple est le thé qui inhibe l’absorption du fer.

 

Réduisez l’alcool et la caféine

L’alcool et le café ne sont pas seulement des boissons diurétiques, elles épuisent les niveaux d’enzymes de votre système digestif. En outre, elles endommagent les cellules de votre estomac et de vos intestins rendant ainsi plus difficile la digestion et l’absorption des nutriments à travers le flux sanguin.

Essayez d’inclure des champignons crus à vos repas pour leurs propriétés enzymatiques ou tournez-vous vers des enzymes digestives en gélules.

 

Réduisez le stress

Le stress impacté négativement la digestion. En effet, le cortisol libéré dans l’organisme en cas de stress ralentit la digestion et aboutit à de la nourriture insuffisamment digérée qui va nécessiter un apport accru d’enzymes, favorisant à terme leur déplétion.

Ensuite, nous avons vu plus haut que le stress est un gros consommateur de nutriments essentiels. Aussi, pensez à vous ménager de ce côté-là…

 

Buvez beaucoup d’eau pure et suffisamment

Bien qu’il ne soit pas véritablement recommandé de boire au cours des repas, il convient, malgré tout, d’être suffisamment hydraté(e).

Le niveau d’hydratation détermine la consistance de vos selles ainsi que la capacité du sang à transporter les nutriments à travers l’organisme.

 

Pensez aux jus frais de fruits et légumes

Nous avons vu que pour être bien absorbés par les intestins, les nutriments doivent avoir subi un processus préalable de dégradation.

Comme ils ne contiennent plus de fibres, les jus frais de fruits et légumes réalisés à partir d’un extracteur de jus procurent une biodisponibilité plus élevée des nutriments. Il est ainsi plus facile pour votre organisme de les absorber car celui-ci n’a plus besoin d’un travail de dégradation préalable trop important des aliments.

Ceci étant écrit, les fibres ont leur intérêt mais pour une régénération express, les jus réalisés à l’extracteur sont fabuleux !

 

Pensez au soufre organique

J’ai déjà parlé du soufre organique au cours d’un article et du MSM en particulier. Le soufre organique (qu’il soit contenu dans les aliments ou sous forme de MSM en supplément) aide l’organisme dans ce processus critique et extrêmement gourmand en énergie qu’est la digestion.

L’aloe vera est riche en MSM (et en enzymes ), si bien qu’il est couramment recommandé pour assister le processus d’absorption des nutriments contenus dans les aliments.

En outre, le MSM est plébiscité en tant que support efficace des allergies alimentaires dont on sait que celles-ci résultent bien souvent d’une mauvaise digestion (mais surtout d’une hyper perméabilité intestinale).

Enfin, le MSM augmente la perméabilité des cellules permettant ainsi à l’eau et aux nutriments d’y circuler plus librement.

Vous pouvez ajouter une pincée de MSM à votre eau de boisson ou consommer des aliments riches en soufre organique (ail, oignon, échalote et choux) en vue de disposer de niveaux suffisants, d’autant plus que le soufre organique intervient dans de nombreux processus de l’organisme, à commencer par la production, en conjonction avec la vitamine C, de nouvelles cellules.

 

Pensez à la silice organique

La silice est tout simplement indispensable à la vie ! Elle nous intéresse aujourd’hui par sa capacité à fixer les minéraux au niveau cellulaire. Ainsi, elle contribue indirectement à la bonne absorption des nutriments.

Les pommes, le raisin, le concombre, les épinards, les radis, les tomates et les amandes sont riches en silice mais à partir du moment où ils ont été produits à partir de sols riches en silice ce qui est loin d’être le cas de nos jours. Vous pouvez éventuellement vous tournez vers une petite cure de Prêle que vous renouvellerez au cours de l’année.

 

Pensez à l’acide fulvique

L’acide fulvique est un véritable trésor de la nature ! En effet, il contient un nombre incroyable d’acides aminés et de vitamines. Mais surtout, il contient tous les minéraux dont l’organisme a besoin et répartis dans des proportions idéales. Ces minéraux sont sous forme amino-chélatée et disposent d’une biodisponibilité élevée. C’est d’ailleurs ce processus d’amino-chélation qui va permettre d’accroître l’absorption des minéraux contenus dans les aliments.

Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’acide fulvique dans un fond d’eau dont vous boirez quelques gorgées au cours du repas. Attention car l’acide fulvique peut être utilisé dans le cadre d’une détoxification des métaux lourds. Il convient donc d’être prudent(e) et d’en modérer son usage.

Enfin, cette information est à destination des lecteurs francophones ne résidant pas en France dans la mesure où l’acide fulvique n’y est désormais plus à la vente.

 

Augmenter la distribution des nutriments

Il agit là de contribuer indirectement à une meilleure absorption des nutriments en favorisant leur distribution par le flux sanguin. Pour ce faire, on va apporter un soutien au système circulatoire.

 

La niacine ou le piment

C’est l’autre nom de la vitamine B3. Elle aide à la conversion des glucides en énergie, participe de la formation des globules rouges, assure le bon fonctionnement du système nerveux, régule la production de cortisol et surtout, améliore la circulation sanguine. C’est ce dernier point qui nous intéresse…

En effet, la niacine entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins favorisant ainsi un afflux plus important de sang aux cellules. Attention si vous prenez des médicaments antihypertenseurs car ce phénomène contribue à abaisser la pression artérielle.

Remarque : Pour générer ce phénomène, il convient de prendre des quantités de niacine bien au-delà des apports journaliers recommandés. Mais il existe une solution plus simple : consommer du piment…

 

La L-Ornithine, la L-Citrulline et La L-Arginine

Il s’agit de trois acides aminés. L’ornithine est le précurseur de l’arginine qui elle-même est le précurseur de la citrulline. C’est-à-dire qu’après avoir subi des processus biochimiques, l’organisme transforme l’ornithine en arginine. Puis, l’arginine est transformée en citrulline.

Ces trois acides aminés ont une propriété commune : augmenter les taux d’oxyde nitrique, ce qui a pour conséquence d’entraîner, là encore, une dilatation des vaisseaux sanguins.

Ici aussi, ces trois acides aminés tendent à abaisser la pression artérielle donc prudence si vous prenez des médicaments antihypertenseurs.

 

Références

1. Diet in irritable bowel syndrome: What to recommend, not what to forbid to patients! – Anamaria Cozma-Petruţ, Felicia Loghin, Doina Miere, and Dan Lucian Dumitraşcu – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5467063/
2. Chronic drinking interferes with absorption of critical vitamins by pancreas – https://www.sciencedaily.com/releases/2016/05/160512085348.htm
3. Alcohol’s Effect on Nutrition – Drinking Impairs Nutrient Digestion and Utilization – By Buddy T | Reviewed by Richard N. Fogoros, MD – https://www.verywellmind.com/alcohols-effect-on-nutrition-3863403
4. How Stress Affects Absorption of Nutrients – https://www.sakara.com/blogs/mag/115691909-how-stress-affects-absorption-of-nutrients
5. How Chewing Affects Nutrition – https://www.quickanddirtytips.com/health-fitness/healthy-eating/how-chewing-affects-nutrition
6. Effect of Vitamin C on Iron Absorption – https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00570895
7. Researcher finds further evidence that fats and oils unlock full nutritional benefits of veggies – https://medicalxpress.com/news/2017-10-evidence-fats-oils-full-nutritional.html
8. Modeling the dose effects of soybean oil in salad dressing on carotenoid and fat-soluble vitamin bioavailability in salad vegetables – Wendy S White Yang Zhou Agatha Crane Philip Dixon Frits Quadt Leonard M Flendrig – https://academic.oup.com/ajcn/article-abstract/106/4/1041/4652010?redirectedFrom=fulltext
9. What’s the Connection Between Probiotics and Digestive Health? – https://www.healthline.com/health/probiotics-and-digestive-health
10. NUTRITION – Drinking Liquids with Meals: Good or Bad? – https://www.healthline.com/nutrition/drinking-with-meals
11. Effects of caffeine on health and nutrition: A Review – Tsedeke Wolde Lecturer of Nutrition, Department of Public Health, College of Medical and Health Sciences, Wollega – University, Nekemte, Ethiopia – https://www.iiste.org/Journals/index.php/FSQM/article/viewFile/15023/15111
12. MSM Supplement Improves Joints, Allergies and Gut Health – https://draxe.com/msm-supplement/
13. La force du magnésium – Dr Kathy Bonan
14. Fulvic Acid (FA) for Enhanced Nutrient Uptake and Growth: Insights from Biochemical and Genomic Studies – https://www.researchgate.net/publication/274265215_Fulvic_Acid_FA_for_Enhanced_Nutrient_Uptake_and_Growth_Insights_from_Biochemical_and_Genomic_Studies



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article !

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !





Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information trimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 


Comment booster l’absorption des nutriments des aliments ?

Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up