1. Accueil
  2. /
  3. Alimentation
  4. /
  5. Chaleur torride : les fruits et légumes qui rafraichissent vraiment...

 

Nous vivons actuellement une période où le mercure a tendance à s’affoler. 40°c par endroits pour un début de mois de juillet, ce n’est pas courant.
De plus, cette élévation soudaine des températures constitue un “choc” pour nos organismes qui n’ont pas eu le temps de s’habituer à ce changement brutal.
Ceci dit, des solutions existent pour se rafraîchir et les plus pertinentes se trouvent dans notre assiette.

 

Chaleur torride les fruits et légumes qui rafraichissent vraiment et pourquoi…

 

La nature est bien faite et nous prodigue des solutions adaptées pour répondre au mieux à divers contextes. En effet, c’est en été, saison la plus chaude de l’année, qu’elle met à notre disposition les fruits et légumes les plus rafraichissants.
On trouve en ce moment sur les étals nombre de fruits et légumes aqueux et il convient de faire une brève parenthèse au sujet des propriétés de l’eau contenue dans les fruits et légumes : elle est en tous points de bien meilleure qualité que n’importe quelle autre eau. En effet, elle se trouve sous forme organique !
C’est à dire qu’elle a subi des processus de transformation au sein du fruit ou du légume qui la contient, la rendant ainsi bien plus disponible et assimilable par notre organisme. Plus simplement, l’eau des fruits et légumes est une eau vivante
En ce sens, quels fruits et légumes privilégier ?

 

Les fruits rafraichissants

La pastèque

Il s’agit d’un fruit originaire d’Afrique et appartenant à la famille des cucurbitacées. Elle pousse dans des climats chaud et sa peau dure et épaisse lui permet de se gorger d’eau.
En médecine traditionnelle chinoise, on dit que sa nature est excessivement froide. Voici d’ailleurs la caractéristique d’un aliment de nature froide : clarifie la chaleur. On entend par là qu’il permet d’évacuer et de diminuer fortement les états de chaleur pathogène.
La pastèque a une action désaltérante et rafraîchissante. Elle permet de calmer la soif et de contribuer à la régénération des liquides de l’organisme. En effet, elle apporte un large éventail de vitamines et d’antioxydants. Elle fournit de la vitamine C mais est également une source de vitamines du groupe B ainsi que de provitamine A. Côté minéraux, sa teneur est peu élevée mais ceux-ci sont diversifiés. On trouve en effet du potassium, du magnésium, de petites quantités de calcium et de phosphore ainsi que des oligo-éléments : fer, zinc, cuivre.
Vous pouvez la consommer régulièrement l’après-midi mais toujours à distance suffisante des repas car elle se combine mal avec la plupart des aliments. Cette consommation permet d’évacuer la chaleur résiduelle de votre organisme et prévenir ainsi des complications.

 

Le melon

Il est le fruit de l’été par excellence. On en trouve de nombreuses variétés et chacune d’elles a son parfum plus ou moins sucré. Tout comme sa cousine la pastèque, il appartient à la famille des cucurbitacées et est également cultivé sous des climats chauds.
En médecine traditionnelle bien de chez nous, on dit qu’il modère la chaleur excessive du foyer et de l’estomac. Il tempère celle des reins de par son humidité aqueuse qui pénètre facilement jusqu’à eux .
On lui confère également des propriétés diurétiques et détoxifiantes.
Le melon est une excellente source de vitamines et de provitamine A (carotène) en particulier. C’est une source intéressante de vitamine C avec 25 mg pour 100 g. Il contient également des vitamines du groupe B mais dans une moindre mesure. Au sujet des minéraux, il est riche en potassium qui lui confère ses propriétés drainantes. Il apporte également du magnésium, du cuivre, du calcium, du zinc, du fer, du manganèse et de l’iode. Toutes les variétés de melon apportent ces vitamines et minéraux.
Pour ce qui est de la manière de le consommer, consommez le en dehors des repas (au moins une heure avant ou deux heures près). En effet, pour les personnes sujettes à une digestion difficile, il n’est pas recommandé de le consommer à la fin du repas mais il a tout simplement les mêmes caractéristiques que la pastèque à ce sujet.
Si vous adorez ce fruit et que vous souhaitez en manger en dehors de l’été, sachez qu’il se congèle très bien, bien que sa forme fraîche soit préférable.

 

Le citron

Ce n’est pas un fruit d’été mais ses propriétés rafraîchissantes méritent que l’on s’attarde sur son cas.
Le citron est un agrume, fruit du citronnier et possède une écorce qui va du vert tendre au jaune éclatant.
En médecine traditionnelle chinoise, on dit qu’il est de saveur acide est de nature neutre à fraîche. Il a pour propriétés d’évacuer la chaleur, de refroidir le sang et permet de neutraliser les toxines de l’inflammation.
Il est riche en vitamine C, en acide citrique, en flavonoïdes et est donc de manière générale un allié de votre santé.
Son pouvoir rafraîchissant bien connu ne doit pas faire oublier qu’il limite la rétention d’eau. Ainsi, il conviendra de le consommer de manière modérée sous forme de jus associé d’eau que vous pourrez sucrer à l’aide d’une cuillerée à café de miel.

 

Parenthèse au sujet de la consommation des fruits : les fruits sont extrêmement digestes et sont ainsi rapidement exploitables par l’organisme. Il est important de noter qu’il convient de les consommer en dehors du repas ou une demi-heure avant le début de ceux-ci.
En effet, étant donné qu’ils sont digérés plus rapidement que n’importe quel autre aliment et de par le sucre qu’ils contiennent, s’ils se retrouvent dans le bol alimentaire avec d’autres aliments difficilement digestes, il s’ensuit une fermentation alcoolique qui de plus aura tendance à dégrader la qualité de l’ensemble du bol alimentaire.

Alors désormais, en toutes saisons, je vous suggère d’adopter cette bonne habitude

 

Les légumes rafraichissants

La tomate

Elle est le légume de l’été par excellence bien qu’il s’agisse en réalité d’un fruit. La tomate est une espèce de plante herbacée appartenant à la famille des solanacées, originaire d’Amérique du Sud. On la cultive sous à peu près toutes les latitudes mais elle a tendance à préférer les climats chauds. De par sa large diffusion à travers la planète, on peut en trouver de très nombreuses variétés.
En médecine traditionnelle chinoise, on qualifie sa saveur de douce et légèrement acide. Sa nature est d’être légèrement froide. Son action se caractérise, entre autres, par un rafraîchissement du sang, par sa capacité à apaiser la soif et régénérer les liquides de l’organisme.
La tomate est un véritable concentré de bienfaits nutritionnels et est pleinement appropriée dans la prévention de nombreux troubles de santé. Elle admet un impact significatif sur le mauvais cholestérol qu’elle a tendance à réduire. Le lycopène qu’elle contient constitue un fantastique antioxydant. Elle est une source de vitamine C, B3, B6, A, E, K et est très riche en minéraux de toutes sortes : potassium, manganèse, cuivre, magnésium et phosphore.
Pour bénéficier de ses vertus rafraîchissantes, consommez la crue.

Note au sujet du lycopène évoqué plus haut : des études ont montré que la cuisson favorise la concentration et la biodisponibilité de cet antioxydant. Ainsi, afin de bénéficier des vertus antioxydantes de la tomate, veuillez préférer sa consommation sous forme de sauce. Plus simplement, vous pouvez consommer du concentré de tomate (de préférence Bio pour éviter la concentration de polluants).

 

Le concombre

Il est après la tomate le légume de l’été par excellence (là encore en réalité un fruit). Le concombre est une plante herbacée appartenant à la famille des cucurbitacées. Originaire d’Asie, on le cultive depuis 5000 ans. Ce sont ses fruits, lorsqu’ils sont très petits, qui servent à la confection des cornichons.
En médecine traditionnelle chinoise, on qualifie sa saveur de douce et sa nature de fraîche. Ainsi, il disperse la chaleur et le feu, apaise la soif et rafraîchit le sang. À l’instar du citron, il a pour propriété de neutraliser les toxines de l’inflammation. Il est pleinement approprié pour les sensations de chaleur dans le haut du corps (foyer supérieur) et dans les cas de soif importante avec sécheresse des lèvres. Il a également pour propriété de régénérer les liquides et de les rafraîchir.
Le concombre est un aliment plutôt alcalinisant et est une source relativement intéressante d’antioxydants. Il est très peu calorique mais est une source importante de minéraux : magnésium, cuivre, fer, potassium, calcium et zinc. Côté vitamines, bien que leur concentration reste toutefois modérée, il fournit des provitamines A, des vitamines du groupe B, de la vitamine C, de la vitamine E et de la vitamine K. Essentiellement riche en eau, il contient peu de fibres.
Son côté rafraîchissant se manifestera si vous le consommez cru et veuillez noter qu’il s’accorde parfaitement avec du yaourt ou des herbes fraîches.

 

Le céleri branche

Il est un légume que l’on peut qualifier d’oublié et c’est bien dommage tant ses vertus sont nombreuses.
En médecine traditionnelle chinoise, on qualifie sa saveur de douce et légèrement piquante. Il est de nature fraîche et froide. Il abaisse la chaleur d’une manière générale et au niveau du foie en particulier mais également au niveau de l’estomac dont il favorise l’harmonie.
Il est connu pour ses vertus diurétiques et facilite ainsi le drainage des fluides de l’organisme. On lui confère des vertus dans le traitement des troubles articulaires, de la goutte et des rhumatismes.
Le céleri est très pauvre en calories et contient des antioxydants en quantité importante dont certains auraient des effets anti-inflammatoires et antibactériens.
Il est une source intéressante de vitamine K, de vitamine C et de vitamine B6. Du côté des minéraux, il fournit des quantités importantes de phosphore, de fer, de zinc, de manganèse et de sélénium. Mais c’est surtout son subtil équilibre potassium sodium qui nous intéresse lorsqu’il s’agit de lutter contre les désagréments de la chaleur.
En effet, ces deux minéraux permettent de gérer le phénomène de rétention et d’excrétion d’eau des cellules de l’organisme. Le potassium a pour propriété d’excréter l’eau tandis que le sodium a pour propriété de la retenir.
Pour bénéficier de tous ces bienfaits, il est préférable de consommer le céleri cru, coupé en petits morceaux dans une salade de crudités dont il va relever le caractère. L’idéal reste sa consommation sous forme de jus si vous possédez une centrifugeuse ou un extracteur.

 

Références

1. Health Preservation in Four Seasons in Chinese Medicine – Prevention of Heat Stroke in Summer.
2. Traditional Vietnamese Medicine: Historical Perspective and Current Usage. Author(s): Hue Chan Thai, ND, MSA
3. Japanese dietary tips to prevent summer lethargy. When the heat threatens to sap all our energy, it’s time to change what we eat. by Makiko Itoh.
4. The Yin and Yang of Climate Crisis: Healing Personal, Cultural, and Ecological Imbalance with Chinese Medicine. Brendan Kelly.

 

Vous aimerez également...


Catégories : Alimentation

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up