L’eau c’est la vie et notre organisme est composé d’environ 60 % d’eau. C’est dire à quel point nous sommes essentiellement faits d’elle…
J’ai récemment évoqué l’aspect crucial de l’eau à travers un article au sujet de l’intérêt d’une bonne hygiène de vie et aujourd’hui, je vais aller plus dans le détail la concernant.

Qu’est-ce qui m’a motivé à écrire cet article ?

Je constate à travers ma pratique en naturopathie que la plupart des gens que je reçois en consultation ne boit pas suffisamment, d’une part et pas toujours ce qu’il serait préférable de boire, d’autre part.
Votre corps et votre esprit ont besoin d’eau et plus que vous ne l’imaginez. Si boire de l’eau rafraîchit, cela rafraîchit également l’esprit et le corps et ils peuvent ainsi continuer de fonctionner à leur plein potentiel.
Je vais donc aujourd’hui vous exposer en quoi il est primordial d’avoir des apports suffisants d’eau pure de qualité et comment la consommer au mieux…

 

Buvez beaucoup d'eau pure - photo d'eau en mouvement.

 

Pour un bon équilibre des fluides

Boire suffisamment d’eau maintient l’équilibre des fluides de l’organisme. Fluides qui aident à transporter les nutriments, réguler la température et bien plus encore.

 

Pour maintenir de bonnes capacités intellectuelles

Boire suffisamment d’eau pure concourt à maintenir de bonnes capacités cognitives et un bon fonctionnement mental. Votre cerveau est fortement influencé par le niveau d’hydratation de votre organisme.
Des études ont montré qu’une déshydratation pourtant faible peut impacter nombre d’aspects de la fonction cognitive. Une étude en particulier, menée avec des jeunes femmes, a montré qu’une perte de fluides après une séance d’exercice physique impacte à la fois l’humeur et la concentration, et accroît la fréquence des maux de tête (on sait désormais qu’il y a souvent un lien entre maux de tête et déshydratation – je ne parle pas des migraines qui sont un cas particulier).
Une autre étude similaire, menée cette fois-ci avec des hommes jeunes, a montré que la déshydratation entraîne des conséquences dommageables sur la mémoire et accroît les sentiments d’anxiété et de fatigue.
Toutes ces études portaient sur une perte de fluides allant de 1 à 3 % du poids du corps, ce qui peut aisément se produire à travers les activités normales du quotidien et plus encore au cours de l’effort ou par une chaude journée d’été.

 

Pour fonctionner au top physiquement

Nul besoin d’être un athlète pour vouloir fonctionner au top physiquement. Après tout, n’est-ce pas le souhait de chacun de bénéficier d’un haut niveau d’énergie physique ?
Là encore, la déshydratation entraîne des dommages sur la fonction physique. Elle peut mener à un dérèglement du mécanisme de contrôle de la température de l’organisme, à une fatigue accrue et à rendre les tâches plus difficiles à accomplir tant physiquement que mentalement d’ailleurs (nous venons de le voir).
Il a été montré qu’une hydratation optimale permet de prévenir ces désagréments tout en réduisant l’effet du stress oxydatif qui se produit au cours de l’effort. Ce n’est pas surprenant quand on sait que les muscles sont, eux, composés d’environ 80 % d’eau. Que vous ayez une activité physique régulière ou pas, être suffisamment hydraté(e) vous aide à fonctionner au mieux…

 

Pour aider à la perte de poids

Boire beaucoup d’eau pure peut vous aider à perdre du poids dans le sens où l’eau augmente la sensation de satiété ainsi que le métabolisme de l’organisme.
Les résultats de deux études ont montré que boire 50 cl d’eau augmente le métabolisme de 24 à 30 % durant 1h30. Cela signifie que boire suffisamment d’eau pure peut augmenter votre dépense énergétique de près de 100 calories par jour.

 

Pour évacuer les toxines

“Buvez, éliminez !” disait, dans ma jeunesse, la pub pour une célèbre marque d’eau en bouteille. Boire suffisamment d’eau pure aide l’organisme à évacuer les toxines hydrosolubles (qui peuvent se mélanger à l’eau) de l’organisme à travers la sueur et la fonction rénale.
L’eau draine votre organisme et le nettoie des toxines et déchets qui auront tendance à s’accumuler dans les divers tissus. Votre organisme, dont votre peau, vous en remerciera ! Certaines toxines peuvent entraîner une inflammation de la peau avec pour conséquence des pores bouchés ou de l’acné. Si l’eau réduit la formation des rides, elle peut également réduire le risque de boutons.

 

Pour soutenir la fonction rénale

Nos reins filtrent jusqu’à 200L de sang chaque jour. Une des toxines les plus délétères de l’organisme est l’azote de l’urée, un déchet hydrosoluble qui peut être filtré par les reins et excrété à travers l’urine.
Vos reins opèrent un fantastique travail de nettoyage et d’expulsion des toxines de l’organisme à partir du moment où vos apports en eau sont suffisants.

 

Pour prévenir certaines douleurs

Les douleurs aux articulations ou les douleurs musculaires peuvent être réduites avec des apports en eau suffisants.

 

Pour réduire le risque d’accidents cardiaques et d’AVC

Boire plus d’eau aide à maintenir le sang plus fluide et aide donc à prévenir la formation de caillots sanguins. Un niveau d’hydratation adéquat concourt à maintenir la pression artérielle sous contrôle en excrétant les excès de sel hors de l’organisme. Vous savez d’ailleurs que le sel est un des principaux coupables menant à une augmentation de la tension artérielle bien que ce soient également des apports en potassium insuffisants qui en sont responsables (j’y reviendrai plus bas).

 

Pour réduire le risque de cancer

Boire plus d’eau permet de réduire le risque de certains cancers tels que le cancer du côlon ou de la vessie. On considère également que boire suffisamment permet de réduire le risque de cancer du sein.
Même si ces bénéfices n’ont pas encore été assez étudiés, il n’y a pas véritablement de risque à boire plus d’eau à partir du moment où on ne le fait pas non plus en excès (j’y reviendrai plus bas).

 

Contre la gueule de bois

Voilà un petit bonus pour un éventuel lendemain de soirée arrosée. La gueule de bois désigne un ensemble de symptômes désagréables rencontrés après avoir bu de l’alcool.
L’alcool est très diurétique, ce qui fait qu’il vous fait perdre plus d’eau que vous n’en apportez en le buvant. Bien que la déshydratation ne soit pas la cause principale de la gueule de bois, elle peut entraîner des symptômes tels que la soif bien entendu, de la fatigue, des maux de tête (on l’a vu précédemment) et une bouche pâteuse.
Du coup, un bon moyen de réduire ces désagréments consiste à alterner un grand verre d’eau pure pour un (petit, très petit – lol) verre d’alcool.

 

Quoi boire et en quelle quantité ?

De l’eau pure en priorité. Il n’y a pas mieux… Nous avons vu que l’alcool déshydrate intensément. Les sodas, eux aussi, bien que dans une moindre mesure. Le thé et les tisanes, c’est vraiment chouette mais c’est diurétique et ça provoque souvent plus de déshydratation que l’inverse.
On considère qu’un adulte devrait boire au moins 2 litres d’eau pure chaque jour et on recommande de ne pas excéder 3 litres compte tenu de l’impact sur les reins et sur les réserves de potassium d’une consommation excessive d’eau. Bref, suffisamment mais sans excès et à vous de déterminer quelle quantité vous convient le mieux…

 

Boire de l’eau vivante

C’est quoi de l’eau vivante ? C’est de l’eau qui n’a pas reçu de traitement (chlore, etc), de l’eau qui n’est pas restée coincée dans des tuyaux ou dans une bouteille en PVC, de l’eau en mouvement, de l’eau en contact avec le vivant.
Si vous buvez l’eau du robinet et que celle-ci est chlorée, vous pouvez la laisser reposer pendant 24 heures afin de laisser le temps au chlore de s’évaporer.
Si l’eau la qualité de l’eau du robinet ne vous convient pas, il y a la solution, c’est un moindre mal, de l’eau en bouteille et préférez une eau assez peu minéralisée (Mont Roucous, Montcalm). Certaines eaux minérales ont des vertus intéressantes mais il est préférable de les éviter d’autant plus que les minéraux qu’elles contiennent ont perdu de leurs propriétés (à cause de l’embouteillage et de l’absence de vie et de mouvement) et ces minéraux risquent de s’accumuler dans l’organisme.
Est-ce que cela signifie que l’eau distillée est parfaite ? Pas forcément… Si l’eau distillée est intéressante pour ses propriétés solvantes qui vont aider à dissoudre les minéraux inertes accumulés dans les tissus, elle est assez abrasive et risque, si on la consomme au long cours, d’entraîner une déminéralisation. Ce que vous pouvez faire avec l’eau distillée : une cure 2 fois par an au cours de laquelle vous boirez 60 % de votre poids pour obtenir le nombre de litres à boire au cours de la cure.

Nous venons de le voir, l’eau du robinet et l’eau en bouteille ne sont pas vivantes. En effet, l’eau à l’état naturel, à partir du moment où elle est en mouvement comme dans le cas d’un torrent, vibre et se charge de vie (je ne m’étendrai pas sur ce concept car il dépasse le cadre de la santé physique mais sachez que vous pouvez trouver des ressources sur le Web au sujet de l’information de l’eau). Cette eau est bien plus bénéfique à l’organisme mais que peut-on faire lorsqu’on n’a pas un torrent d’eau pure de montagne à proximité ?

 

Photo du verre PROMIXX

 

Voilà un petit gadget (qui n’en est pas un) bien sympa que j’utilise assez régulièrement. Comme vous pouvez le constater sur l’illustration, la base du verre contient un moteur qui entraîne une hélice générant ainsi un parfait vortex qui agite l’eau d’une manière bien particulière et permet de recréer un mouvement tonique.
Très franchement, je perçois une différence notable avec l’eau du robinet. Je la trouve vivifiante, énergisante et j’ai le vif sentiment que son hydratation est meilleure. Je constate d’ailleurs, au sein de mon organisme, un mouvement plus important des fluides par une augmentation des passages aux Pipi Room, ce qui indique que mon organisme profite de cet apport d’eau de qualité pour drainer les fluides et les renouveler, chose que je constate moins avec l’eau inerte du robinet. Bref, ce verre particulier se nomme PROMIXX et vous le trouverez facilement en ligne à partir de 20-25 €.

Avant de passer à la suite et pour revenir sur la différence entre l’eau vivante et l’eau inerte, je repense à un documentaire vu récemment à propos d’un des meilleurs boulangers du monde qui produit apparemment un pain d’exception. Ce boulanger utilise lui aussi de l’eau vivante pour son pain : il opère des mouvements circulaires avec une jarre remplie d’eau afin de générer un vortex et une fois celui-ci dissipé, il incorpore l’eau à la pâte. D’après lui, la différence est significative quant au goût et à la texture du pain et j’en suis intimement convaincu…

Encore plus vivant ? L’eau des fruits… En effet, l’eau des fruits est contenue dans un organisme vivant dont elle se charge de certaines caractéristiques. L’eau des fruits est très drainante et très hydratante, tout comme elle est particulièrement vivifiante. Alors, pour bien vous hydrater, je vous encourage à consommer plus de fruits aqueux (à distance des repas pour éviter une fermentation du bol alimentaire).

 

Augmentez vos apports en potassium

C’est quoi le rapport avec l’eau ? Le sodium (du sel notamment) travaille de concert avec le potassium : le premier retient l’eau tandis que le second la libère, ce qui signifie que le potassium aide à drainer les fluides de l’organisme et les renouveler.
Augmenter ses apports en eau est une bonne chose mais sollicite d’autant plus les réserves en potassium de l’organisme. Or, il est admis que de nos jours, nos apports en potassium sont insuffisants. Pour plus d’informations au sujet de ce minéral insuffisamment considéré et comment avoir de bons apports, je vous renvoie à un précédent article.

 

Quand boire ?

De préférence à distance des repas. Pourquoi ? Parce que l’eau aura tendance à augmenter le pH de l’estomac et celui-ci a besoin d’un environnement suffisamment acide pour bien digérer les aliments, en particulier les protéines.
Préférez, dans ces cas-là, une consommation idéalement jusqu’à 30 minutes avant le repas et au moins 2 heures après.

 

Est-ce que je bois assez ?

Il suffit, pour s’en rendre compte, de vérifier la teinte de l’urine. Celle-ci doit s’éclaircir et devenir claire au cours de la journée, ce qui indique donc que vous êtes suffisamment hydraté(e). Attention car des reins qui ne fonctionnent pas correctement produisent une urine claire en permanence (les urines du matin doivent être les plus foncées), ce qui ne signifie pas que vous êtes bien hydraté(e) pour autant…

 

Note finale

Je n’ai pas pu aborder, dans cet article, tous les bienfaits apportés par une bonne hydratation à base d’eau pure de qualité mais j’espère que vous y trouverez votre compte et que vous aurez fait de sympathiques découvertes…

 

Références

1. Impaired cognitive function and mental performance in mild dehydration – M-M G Wilson & J E Morley – https://www.nature.com/articles/1601898
2. Hydration and physical performance. Murray B – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17921463
3. Drink more water, lose more weight ? – Kerry Grens – https://www.reuters.com/article/us-drink-more-water/drink-more-water-lose-more-weight-idUSBRE96217Y20130703
4. Dietary and Pharmacologic Management to Prevent Recurrent Nephrolithiasis in Adults: A Clinical Practice Guideline From the American College of Physicians – Amir Qaseem, MD, PhD; Paul Dallas, MD; Mary Ann Forciea, MD; Melissa Starkey, PhD; Thomas D. Denberg, MD, PhD; for the Clinical Guidelines Committee of the American College of Physicians – http://annals.org/aim/fullarticle/1920506/dietary-pharmacologic-management-prevent-recurrent-nephrolithiasis-adults-clinical-practice-guideline
5. Water, Hydration and Health – Barry M. Popkin, Kristen E. D’Anci, and Irwin H. Rosenberg – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2908954/
6. Studies of water quality and cardiovascular disease in the United Kingdom – S.J.PocockA.G.ShaperR.F.Packham – https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0048969781800472
7. Water, other fluids, and fatal coronary heart disease: the Adventist Health Study. – Chan J1, Knutsen SF, Blix GG, Lee JW, Fraser GE – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11978586
8. Drink Up! Water Supports the Body and May Help Reduce Cancer Risk – https://hcb2.org/drink-up-water-supports-the-body-and-may-help-reduce-cancer-risk/
9. Fluid Intake and the Risk of Bladder Cancer in Men – Dominique S. Michaud, Sc.D., Donna Spiegelman, Sc.D., Steven K. Clinton, M.D., Ph.D., Eric B. Rimm, Sc.D., Gary C. Curhan, M.D., Sc.D., Walter C. Willett, M.D., Dr.P.H., and Edward L. Giovannucci, M.D., Sc.D. – https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJM199905063401803

Buvez beaucoup d’eau pure
5 (100%) 1 vote



Vous aimerez également...


 



Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Lettre d'information triimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

Catégories : Hygiène de vie

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up