Le basilic sacré n’est pas le basilic habituellement utilisé en cuisine, bien que les deux variétés soient proches en terme d’aspect, de goût et de propriétés.
Originaire d’Asie du Sud-Est, le basilic sacré est utilisé dans les médecines traditionnelles locales pour traiter un nombre incalculable de maux. C’est une plante abondamment cultivée, pour ses vertus tant pour le corps que pour l’esprit.
Les écrits de médecines traditionnelles regorgent d’informations au sujet des bienfaits et vertus du basilic sacré. Cependant, comme de nombreuses plantes médicinales, il ne bénéficie pas vraiment de preuves cliniques pour appuyer les allégations. En effet, on ne peut pas (encore) breveter une plante existante (d’où la création d’OGMs qui eux peuvent être brevetés) et on ne peut donc pas espérer générer du profit avec.
Aujourd’hui, je vais vous exposer son usage traditionnel. Le basilic sacré est une plante que j’apprécie énormément et qu’il m’arrive d’utiliser afin d’installer la détente et favoriser un sommeil profond car il permet de réduire les niveaux de cortisol qui maintiennent éveillé (il est donc parfaitement recommandé pour les sportifs après une séance de sport intense). Je souhaite qu’à la fin de cet article, vous soyez vous aussi séduit(e) par cette plante extraordinaire.

 

Basilic sacré l’essentiel

 

Généralités au sujet de ses propriétés

Le basilic sacré est donc très utilisé dans certaines médecines traditionnelles du sud-est asiatique et on le préconise pour réduire la dépression, le stress et l’anxiété. D’une manière générale, il promeut la santé et le bien-être, protège le corps et l’esprit positivement.
Il est une plante adaptogène, ce qui signifie qu’il rétablit l’équilibre dans tout l’organisme et le protège de toutes sortes de stress. Il augmente la force, la résistance et l’endurance et permet à l’organisme de pouvoir mieux utiliser l’oxygène afin de favoriser une synthèse protéique adéquate dans l’organisme.

 

En particulier

Guérir les blessures

Le basilic sacré peut être utilisé en onction pour augmenter la vitesse de cicatrisation des plaies et des blessures. On le recommande également, toujours en application locale, pour soulager les piqûres d’insectes et les troubles cutanés. Concernant ce tout dernier point, le basilic sacré fait des merveilles, en interne, dans le traitement de l’acné.

Combattre les bactéries

Une infection bactérienne peut ralentir la cicatrisation d’une plaie ou d’une blessure mais le basilic sacré peut être considéré comme un puissant antibiotique permettant de lutter contre ces bactéries infectieuses. La recherche suggère qu’on pourrait l’utiliser dans le cas d’infections impliquant des staphylocoques (dont le fameux “doré”).

Réduire le niveau de mauvais cholestérol

La recherche sur l’animal semble indiquer que le basilic frais permet de réduire significativement le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Une autre étude précise qu’il pourrait protéger le cœur des méfaits du stress chronique.

Soulager les articulations douloureuses

Le basilic sacré possède des propriétés anti-inflammatoires reconnues qui peuvent être d’un grand secours dans le cas de douleurs articulaires.

Prévenir le diabète

Pour les personnes concernées par le diabète de type 2 et tenues d’être très rigoureuses au sujet des aliments qu’elles peuvent consommer, le basilic sacré peut s’avérer être un allié de choix à utiliser en parallèle d’un régime alimentaire approprié. La recherche préliminaire indique qu’inclure du basilic sacré dans son régime alimentaire peut aider à contrôler les niveaux de sucre dans le sang. Attention cependant car il a été montré qu’il peut abaisser de manière conséquente le taux de sucre sanguin et il conviendra donc de l’éviter pour les personnes sujettes à l’hypoglycémie ou prenant des médicaments destinés à contrôler le taux de sucre sanguin.

Protéger l’estomac

Le stress chronique peut engendrer des désagréments pour l’estomac tels que des reflux acides ou des ulcères. Le basilic sacré possède des propriétés anti ulcéreuses car il permet de réduire l’acidité gastrique et d’augmenter la production de mucus protecteur des parois de l’estomac.
Il permet de maintenir une bonne santé du système digestif. Il soulage les crampes et les gaz. Il contient de précieux antioxydants réduisant les méfaits de certains sous-produits de la digestion.

Protéger le foie et les reins

Le basilic sacré est bénéfique au foie et promeut son bon fonctionnement. Il aide le foie à neutraliser les molécules chimiques néfastes présentes dans le flux sanguin, le protégeant ainsi de la maladie. On lui confère également des propriétés protectrices des reins.

Favoriser la bonne fonction mentale

Le basilic sacré est reconnu comme ayant des propriétés anti stress et stimulantes du mental. On lui confère également des propriétés anticonvulsivantes et anti démence.
Il augmente la circulation cérébrale et améliore les capacités de mémorisation. Il réduit les pensées floues ainsi que le brouillard mental. Pour ces raisons, on l’utilise pour traiter les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité ainsi que la dépression.
En Inde, on lui prête des propriétés relaxantes et équilibrantes favorisant un état méditatif. Il est utilisé, là-bas, par la plupart des mystiques car on le considère utile à l’élévation spirituelle.

 

Note finale et mise en garde : Il est question de prudence quant à l’usage de basilic sacré car on pense qu’il pourrait réduire (de manière temporaire) la fertilité. Aussi, il n’est donc pas recommandé aux femmes enceintes ou souhaitant procréer.

 

 

Références

1. Ocimum sanctum Linn. A reservoir plant for therapeutic applications: An overview – Priyabrata Pattanayak, Pritishova Behera, Debajyoti Das, and Sangram K. Panda.
2. Antibacterial activity of Ocimum sanctum L. fixed oil. Singh S1, Malhotra M, Majumdar DK.
3. Randomized placebo-controlled, single blind trial of holy basil leaves in patients with noninsulin-dependent diabetes mellitus. –  Agrawal P , Rai V , Singh RB – Department of Home Science, Azad University of Agriculture and Technology, Kanpur, India. International Journal of Clinical Pharmacology and Therapeutics [1996, 34(9):406-409]
4. Characterization of the volatile pattern and antioxidant capacity of essential oils from different species of the genus Ocimum. – Trevisan MT1, Vasconcelos Silva MG, Pfundstein B, Spiegelhalder B, Owen RW.
5. Effect of Ocimum sanctum Linn. on cardiac changes in rats subjected to chronic restraint stress. – Sood S1, Narang D, Thomas MK, Gupta YK, Maulik SK.

 



Vous aimerez également...


 



Ne manquez aucun nouvel article

Likez et abonnez-vous à la page Facebook du blog PleineSantéNaturelle. A très bientôt !




Envie d'être au Top & en Pleine Santé ?

Recevez gratuitement dans votre boîte mail les annonces & astuces santé réservées aux membres !

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD, j'autorise le site www.pleinesantenaturelle.com à enregistrer mon adresse email
Lettre d'information triimestrielle. Votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 


Poster un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Show Buttons
Hide Buttons
Scroll Up