Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

 

Pourquoi les hommes se sentiraient-ils moins concernés ?

Je pose la question plutôt que d’apporter une réponse. Je vais quand même le faire mais l’avis que je vais vous livrer ne tient qu’à moi…

En effet, je constate que je reçois très majoritairement en consultation des femmes (un peu plus de 80 %). En toute logique, le ratio devrait être de 50/50, n’est-ce pas ? Alors pourquoi les femmes sont-elles plus enclines que les hommes à consulter en naturopathie ?

Je pense qu’il y a une explication de par l’appartenance de la naturopathie au secteur du mieux-être. Je pense ne pas trop me tromper en avançant que les femmes sont plus demandeuses de prestations de mieux-être (massages, esthétique, sophrologie, yoga : liste non exhaustive). Ce n’est pas que le concept de bien-être est moins important pour les hommes mais j’ai l’impression que ceux-ci sont moins impliqués. En outre, je pense que le secteur du mieux-être admet une touche plus féminine, ce qui fait que les hommes se sentent sans doute moins attirés. Peut-être faudrait-il envisager de « viriliser » un tantinet le secteur du mieux-être ? N’y voyez surtout pas de quelconque allusion sexiste. Je pense simplement qu’il conviendrait de mieux comprendre quels sont les besoins spécifiques des hommes à ce niveau là.

Pour tenter de répondre à la question posée en titre, je me suis efforcé de mener une recherche au sujet de la naturopathie et des hommes et force est de constater que les ressources disponibles à ce sujet concernent essentiellement la virilité liée à la fonction sexuelle. Très bien, il s’agit là d’un aspect important mais j’ai l’impression, d’après ce que j’ai pu trouver, que les réponses apportées sont pour ainsi dire directes. En l’occurrence : telle plante ou tel complément alimentaire pour tel problème. Non, pour cet aspect spécifique de la sexualité, il convient de mener une enquête précise et approfondie afin de déterminer la cause profonde du trouble.

Bref, je viens de vous livrer mon point de vue et je serais ravi que vous m’apportez le vôtre au travers d’un commentaire. Je vous en remercie par avance…

 

La naturopathie et les hommes

 

5 axes pour la Pleine Santé des hommes !

Il n’y a rien de révolutionnaire dans ce que je vais préciser pour cette partie de l’article. Il s’agit d’un rappel de base de ce qu’il convient de respecter pour être en pleine santé.

Messieurs, assurez-vous de faire suffisamment d’exercice, en particulier de l’exercice provoquant un essoufflement et de la transpiration à raison de trois séances par semaine. Pratiquez l’activité qui vous convient le mieux (tennis, footing, foot : liste non exhaustive) et ne visez pas la performance pour autant !
Il est important que vous vous fassiez plaisir et que vous ressentiez de la satisfaction à l’issue de votre séance de sport.
J’habite une ville où il y a une forte proportion de sportifs et je constate qu’il n’est pas rare que certains d’entre eux exagèrent leur pratique sportive. En effet, le sport en excès lorsqu’il n’est pas accompagné d’une alimentation et d’une hygiène de vie spécifiquement appropriées, peut provoquer un épuisement du système hormonal et des réserves minérales (d’autant plus que l’alimentation de nos jours n’est pas des plus nutritive qui soit). Chez ces personnes, je peux parfois constater des signes très nets de vieillissement prématuré. Alors Messieurs, faites suffisamment d’exercice mais avec raison

Construire la masse musculaire grâce à l’alimentation : concentrez-vous sur les aliments permettant d’augmenter le potentiel de renforcement musculaire : oeufs, viande maigre, poisson, haricots secs et légumineuses sans oublier des fruits et des légumes frais avec une part de cru. Ces aliments contiennent des protéines (celles des œufs sont d’une qualité absolument exceptionnelle pour peu que ces derniers soient de qualité. Vous vous préoccupez de votre taux de cholestérol ? Il y a du nouveau à ce sujet…) qui donneront à vos biceps la nourriture dont ils ont besoin pour prospérer…

Si vous êtes en surpoids, envisagez de perdre du poids ! Avec la saison des fêtes qui approchent, les sollicitations gustatives sont partout. Arrêtez le sucre : dans le cas du sucre blanc donc non raffiné, il s’agit ni plus ni moins d’un poison. Vous limiterez ainsi le risque de maladies cardiaques et de diabète. Gardez à l’esprit que « du sucre »est également contenu dans des aliments comme le riz blanc, les pâtisseries et le pain blanc. Tournez-vous plutôt vers des fruits frais, des smoothies de protéines, des en-cas à base de graines et de fruits secs.

Votre emploi est prenant et vous êtes obligés de rester sur le canapé durant tout le week-end ? Évitez les aliments sucrés, couchez-vous plus tôt, réduisez votre consommation d’alcool, pratiquez des techniques de relaxation et de réduction du stress. Rien de révolutionnaire là-dedans dans le sens où il a été largement prouvé que ces quelques mesures suffisent à accroître la vitalité et une plus grande sensation de bien-être.
Le soir, éteignez la télévision ou l’ordinateur plus tôt, prenez un bon bouquin ou passez du temps à discuter avec votre compagne et/ou vos enfants…

Faites régulièrement des bilans de santé afin d’avoir un temps d’avance ! En vous rendant régulièrement chez votre médecin pour des analyses et chez votre naturopathe pour une bonne compréhension de la gestion des habitudes alimentaires et d’hygiène de vie.
Je vais maintenant vous présenter quelques axes  de base pour les hommes en fonction de leur âge. Bien entendu, il peut y en avoir d’autres en fonction de vos antécédents et de votre historique en terme de santé, ainsi qu’au niveau personnel et familial.

Dans la vingtaine ? Privilégiez des aliments riches en fibres, en protéines et en antioxydants. Surveillez votre tension. Si vous fumez, songez à arrêter. Pensez éventuellement à questionner votre famille au sujet de leurs antécédents médicaux (parents, frères et sœurs, grands-parents). Il s’agit là d’informations importantes à connaître…

Dans la trentaine ? Surveillez votre pression artérielle ainsi que l’indice de masse corporelle afin de vous assurer que vous maintenez un poids idéal à la pleine santé.

Dans la quarantaine ? Faites contrôler votre glycémie à jeun et votre prostate. Demeurez proactif afin de maintenir un poids favorable à la pleine santé.

Dans la cinquantaine ? Faites contrôler régulièrement votre glycémie à jeun et surveillez votre indice de masse corporelle. Parlez avec votre médecin traitant d’un éventuel test de dépistage du cancer colo-rectal.

Dans la soixantaine ? En plus des recommandations que je viens de faire pour les quinquagénaires, faites vérifier votre densité osseuse : parlez-en avec votre médecin traitant !

70, 80 ou 90 ans ? Discutez avec votre médecin traitant et votre naturopathe des éventuels examens de dépistage nécessaire. Demeurez le plus actif possible et continuez de vous impliquer dans les activités que vous aimez.

 

Un naturopathe peut vous aider dans le cadre d’une meilleure alimentation, d’une planification des séances d’exercice physique, de la gestion du stress afin de vous assurer la meilleure santé possible. Votre corps (et votre mental) vous en remerciera…

 

 

 

Recevez les prochains articles et les astuces santé réservées aux inscrits





Lettre d'information trimestrielle. Nous vous garantissons que votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

AVERTISSEMENT


L’objectif de cet article/blog n’est pas de traiter, de diagnostiquer, ni de prescrire. Les informations contenues ne doivent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin. Ce matériel à visée informative a pour objectif d’aider à entretenir sa santé. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant l’interprétation de ce texte.

Compte tenu de l'évolution permanente des sciences médicales et nutritionnelles, le contenu (tout ou partie) de cet article n'est peut-être plus à jour au moment où vous le lisez. Veuillez noter que je me remets régulièrement en question, ce qui me permet d'apporter des mises à jour ou corrections si besoin.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz