Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

 

Quoi de plus réconfortant que de tenir, lorsqu’on est malade, une tasse fumante de tisane dans ses mains diffusant de la vapeur parfumée qui vous réchauffe le visage. Vous vous sentez déjà mieux…

Que vous ayez la chance de pouvoir cultiver vos propres herbes médicinales où que vous soyez obligé(e) d’en acheter, votre armoire de premiers secours serait incomplète sans les herbes que je vais vous présenter aujourd’hui. Les tisanes que l’on peut préparer avec sont délicieuses et bénéfiques car comportant de nombreuses qualités curatives différentes.

Il est préférable que ces herbes soient cultivées en bio ou issues de l’agriculture biologique puisqu’elles sont destinées à rétablir la santé. Si vos herbes sont imprégnées de pesticides, ceux-ci se retrouveront dans la tisane.

Lorsque vous mettez des herbes médicinales à infuser, assurez-vous de le faire dans une théière munie d’un couvercle afin de contribuer à rendre l’infusion plus puissante en gardant toutes les huiles essentielles au lieu de les laisser s’évaporer dans la pièce. D’une manière générale, la plupart des herbes doivent être infusées pendant environ 10 minutes pour un maximum de résultats.

On recense une quantité phénoménale d’herbes médicinales à travers le monde mais aujourd’hui, je me suis concentré sur une liste de 10 d’entre elles qui peuvent être facilement cultivées ou acquises dans nos contrées.

Veuillez noter qu’il s’agit d’un recensement et pas d’un classement par ordre d’importance ou d’efficacité…

 

10 herbes à tisanes à avoir en réserve

 

La menthe

Elle est un classique que l’on consomme souvent avec du thé pour son goût. Elle est très appréciée pour son parfum rafraîchissant.
Une tisane de menthe ou un thé à la menthe peuvent être utilisé en cas de : congestion à cause d’un rhume ou d’une grippe, de douleurs dues aux ballonnements, crampes dues à la diarrhée, congestion pulmonaire en cas de bronchite, afin de provoquer la transpiration en vue de rafraîchir le corps (un moyen naturel de réduire la fièvre), pour soulager les nausées sans vomissements.

Prudence si vous souffrez de reflux acide car la menthe pourrait aggraver vos symptômes.

 

Le gingembre

Le gingembre est traditionnellement utilisé en cas de toux ou de maux provoqués par le froid. Le gingembre est également approprié en cas de nausées et de maux d’estomac. Afin de bien accompagner sa saveur, je vous recommande de sucrer votre tasse à l’aide de miel.

Une infusion de gingembre peut être utilisée en cas de : nausées, frissons, fièvre, mal de gorge. Attention : il est recommandé de ne pas dépasser 4 g de gingembre par jour car en excès, il peut provoquer une irritation de la bouche, des brûlures d’estomac ou encore de la diarrhée.

 

La camomille

La camomille doit être infusée un peu plus longtemps que les autres tisanes afin d’obtenir tous ses avantages. Cette tisane à la saveur rappelant légèrement la pomme possède des propriétés sédatives douces. C’est dans les pétales minuscules fleurs que se trouvent ses propriétés.

La camomille peut être utilisée en cas de : anxiété, insomnie, nausées et légères indigestion, toux sèche irritante. Attention, la camomille devrait être évitée par les personnes prenant un traitement anticoagulant. En outre, les personnes allergiques à l’ambroisie peuvent également développer une réaction allergique à la camomille, les deux plantes étant très proches.

 

La cannelle

La cannelle est antibactérienne, antivirale, antifongique et constitue une formidable source d’antioxydants stimulant le système immunitaire. Elle améliore la circulation sanguine, réduit les nausées, soulage les maux d’estomac, les ballonnements, les gaz et l’indigestion. Elle rechausse le corps et soulage les frissons. Elle apaise les maux de gorge et réduit les symptômes du rhume.

 

La citronnelle

La citronnelle est une autre plante gorgée de propriétés favorables à la santé. Elle est antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire et antiparasitaire, ce qui la rend appropriée à nombre de maux.

Une tisane de citronnelle peut donc aider à : améliorer la digestion, calmer les troubles nerveux et l’anxiété, réduire l’hypertension artérielle, améliorer la circulation et faire office de diurétique doux.

 

L’échinacée

L’échinacée est connue pour ses propriétés antibactériennes mais surtout pour sa capacité à stimuler le système immunitaire afin d’aider l’organisme à lutter contre les attaques bactériennes ou virales. Ses propriétés se trouvent dans les feuilles et dans ses fleurs pourpres.

L’échinacée peut aider à : stimuler le système immunitaire, soulager la douleur, réduire l’inflammation, apporter des antioxydants, réduire les symptômes du rhume.

 

Le Cynorhodon

Le Cynorhodon peut aider à fournir un supplément nutritionnel important de vitamine C, améliorer la fonction surrénalienne, stimuler le système immunitaire, fournir des minéraux tels que le calcium, le fer, le silicium, le sélénium, sodium, magnésium, manganèse, le potassium, le phosphore et le zinc. Il peut également aider à augmenter le niveau d’énergie et favoriser la guérison des plaies.

 

Les feuilles de mûrier

Les feuilles de mûrier en infusion possèdent une saveur fruitée et permet de concocter des tisanes délicieuses. Les feuilles sont chargées d’un composant bénéfique nommé tanins. Veuillez noter, à ce propos, qu’une consommation excessive de feuilles de mûrier (ou quoi que ce soit contenant des tanins) peut causer des dommages au foie.

Les feuilles de mûrier sont une excellente source de vitamine C. Elles aident à soulager la diarrhée, à réduire la douleur et l’inflammation des maux de gorge, à fournir un effet antibactérien contre Helicobacter pylori, la bactérie causant des ulcères à l’estomac. Elles apportent des antioxydants à même de stimuler le système immunitaire. Elles fournissent des niveaux élevés d’acide salicylique leur conférant des propriétés semblables à l’aspirine. Elles peuvent également aider à réduire l’inflammation des gencives.

 

Le clou de girofle

Le clou de girofle possède des propriétés antivirales, antifongiques, antimicrobienne et anti-inflammatoires, ce qui le rend approprié pour nombre de troubles de la santé. Il peut donc aider à : soulager la douleur, favoriser l’expectoration, décongestionner, soulager les symptômes de l’angine.

Attention car consommé en excès, le clou de girofle peut causer des dommages au foie, provoquer la présence de sang dans les urines, favoriser la diarrhée, les nausées et les étourdissements.

 

La mélisse

La mélisse était reconnue chez les Grecs de l’Antiquité en tant que tonique général. Elle peut aider à : lutter contre les virus, calmer l’anxiété et la nervosité, favoriser le sommeil et le système digestif en réduisant les spasmes et les brûlures d’estomac.

 

 

 

Recevez les prochains articles et les astuces santé réservées aux inscrits





Lettre d'information trimestrielle. Nous vous garantissons que votre adresse ne sera pas transmise à des tiers.

 

AVERTISSEMENT


L’objectif de cet article/blog n’est pas de traiter, de diagnostiquer, ni de prescrire. Les informations contenues ne doivent en aucun cas remplacer l’avis d’un médecin. Ce matériel à visée informative a pour objectif d’aider à entretenir sa santé. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité concernant l’interprétation de ce texte.

Compte tenu de l'évolution permanente des sciences médicales et nutritionnelles, le contenu (tout ou partie) de cet article n'est peut-être plus à jour au moment où vous le lisez. Veuillez noter que je me remets régulièrement en question, ce qui me permet d'apporter des mises à jour ou corrections si besoin.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Le clou de girofle est l’un de mes préférés, je l’associe parfois avec un peu d’huile essentielle (selon la maladie à soigner) pour plus d’efficacité.

wpDiscuz